samedi 11 juin 2016

IMOCA / La New York Vendée bouclée pour Kojiro Shiraishi, le Japonais qualifié pour le Vendée Globe

Après 12 jours et 1 heure de course, Kojiro Shiraishi a coupé la ligne d'arrivée des Sables d'Olonne hier, à 23h01, pour prendre la 7e place de la New York - Vendée (les Sables d'Olonne). Le Japonais est désormais qualifié pour le Vendée Globe. Belle performance pour ce skipper peu connu en France mais déjà détenteur du record du Pacifique avec Lionel Lemonchois. 


Crédit : B Stichelbaut

Qualif' en poche mais recherche de partenaires
Kojiro Shiraishi s'est encore rapproché du Vendée Globe, un rêve qu'il poursuit depuis des décennies. En coupant la ligne d'arrivée de la New York - Vendée du bonheur plein les yeux vendredi soir, le Tokyoïte a rempli une étape importante du processus qui mène à la qualification pour l'Everest des Mers. Il lui reste encore à trouver le complément de budget nécessaire à courir trois mois autour du monde avant de devenir le premier skipper asiatique à partir à la conquête des trois caps.

Sa septième place, la propreté de la trace qu'il a dessinée sur le parcours de la transat ouest-est, sont remarquables, d'autant qu'il s'est porté acquéreur du bateau, l'ex- adopteunskipper.net de Nicolas Boidezevi, le 1er avril, soit moins de deux mois avant le départ de New York, le 29 mai dernier !


« Un immense honneur de régater avec les prétendants au titre du Vendée Globe »
Double détenteur du record de la traversée du Pacifique (une fois avec Bruno Peyron sur Explorer, en 2008 avec Lionel Lemonchois sur Gitana 13), le Japonais est parvenu à résoudre une équation qui a pesé sur ses choix météo de bout en bout : rallier la bouée Nouch Sud pour obtenir sa qualification pour le Vendée Globe, éprouver sa capacité à gérer un IMOCA60, monocoque loin d'être facile à manier, et s'immiscer dans le jeu de la compétition.

« J'ai réussi à faire cette transat sans rien casser. C'était ma priorité. C'était un immense plaisir et un grand honneur de faire la course bord à bord avec tous les prétendants au titre du Vendée Globe. En l'espace de deux mois, toute l'équipe a très bien travaillé et c'est grâce à elle que tout cela a été possible. J'ai pu prendre la mesure de mon bateau, je suis en phase avec lui, je suis presque prêt pour le Vendée Globe. Ce bateau est très rapide et en l'apprivoisant encore plus, en m'entraînant encore plus, je pourrai aller encore plus vite ».


Yukoh Tada, son maitre
Spirit of Yukoh est le nom de son bateau, hommage permanent à son maître, Yukoh Tada, qu'il a rencontré lorsque ce dernier, chauffeur de taxi et saxophoniste, remportait la première édition du Boc Challenge en 1983, en classe II. Devenu son élève en tant que son préparateur technique, Kijori Shiraishi participera à plusieurs courses au large jusqu'à ce jour de 1991 où son maître mettra fin à ses jours. Ils avaient construit ensemble un 50 pieds, Koden VIII pour le BOC Challenge 1990-1991. Las, les problèmes s'enchaînent. Un mât endommagé à sa livraison, à l'aéroport, puis une quille mal fixée qui se désolidarise lors d'une des premières navigations donnent le ton. Durant le BOC, Yukoh Tada chavirera trois fois. L'échec lui sera insupportable et Kojiro Shiraishi aura la charge d'aller chercher ce bateau. Deux ans plus tard, à l'âge de 26 ans, il effectuera sur le même half, rebaptisé Spirit of Yukoh, un tour du monde en solitaire.


Des arrivées au petit matin, dimanche
Yann Eliès (Quéguiner - Leucémie Espoir), Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) et Morgan Lagravière (Safran) en termineront avec leur transat après 13 jours de galères dimanche matin, entre 5 et 8 heures. Les deux derniers, Conrad Colman (100% Natural Energy) et Pieter Heerema (No Way Back) arriveront dans la soirée, entre 20 heures et minuit.


Classement de la Transat New York-Vendée (Les Sables d'Olonne) du 11 juin à 15h
1/ Jérémie Beyou (Maître CoQ) en 9 jours 16h 57mn 52s
2/ Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) à 2h 28mn 57s
3/ Alex Thomson (Hugo Boss) à 4h 05mn 41s
4/ Paul Meilhat (SMA) à 19h 21mn 35s
5/ Vincent Riou (PRB) à 1 jour 18h 01mn 01s
6/ Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) à 1 jour 22h 40mn 47s
7/ Kojiro Shiraishi (Spirit of Yukoh) à 2 jours 08h 23mn 48s
8/ Fabrice Amedeo (Newrest-Matmut) à 2 jours 13h 22mn 23s
9/ Morgan Lagravière (Safran) à 192.6 nm de l'arrivée
10/ Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) à 213.0 nm de l'arrivée
11/ Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) à 213.7 nm de l'arrivée
12/ Conrad Colman (100% Natural Energy) à 434.2 nm de l'arrivée
13/ Pieter Heerema (No Way Back) à 454.0 nm de l'arrivée
Ab Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII)

par la rédaction
Source : I Delaune

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?