dimanche 19 juin 2016

La Solitaire Bompard / Top départ 2016, ils ont quitté Deauville dans de tous petits airs, Vincent Biarnès en tête

Ils sont partis ! Ce midi, les 39 skippers sont entrés dans le vif du sujet de cette 47eme Solitaire Bompard Le Figaro. C’est Vincent Biarnès (Guyot Environnement) qui a pris la tête grâce à des manœuvres de petit temps frôlant la perfection. Pour autant, le vent a boudé le départ, rendant l’envoi des spis hasardeux et difficile.


Top départ pour La Solitaire Bompard !
Credit : A.Courcoux

"C'est très mou"
Si l’impatience l’emportait à l’heure de larguer les amarres et de saluer Deauville, tous savaient qu’ils devraient ronger leur frein dans des conditions de demoiselles qui ont sévi ce dimanche après-midi en baie de Seine. Joint en direct à la VHF, moins d’une petite heure après le coup d’envoi, Gildas Morvan (Cercle Vert) plantait le décor, encalminé comme ses 38 concurrents : « C’est mou, très mou. Il va falloir patienter, mais on sait qu’après quelques heures très lentes, le vent de sud-ouest doit rentrer. Ce soir, ce sera plus facile, on va pouvoir aller plus vite sous spi en route directe vers la bouée Owers et l’île de Wight. »


Un 360° pour Charlie Dalin
Après les honneurs de la ligne, revenus à Corentin Douguet (Sofinther-Un Maillot pour la Vie), parti lancé en bâbord amures, Vincent Biarnes, suivi par Benjamin Dutreux (Team Vendée) et Erwan Tabarly (Armor Lux), était le plus inspiré pour enrouler en tête la bouée de dégagement avant que le vent ne s’écroule. Le grand favori Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) faisait alors les frais de ces conditions délicates et touchait la bouée ce qui l’obligeait à réaliser un tour de pénalité. Rageant !


Vincent Biarnès file à l’Anglaise
Toujours à son affaire dans ces tout petits airs, Vincent Biarnès creusait alors de précieux écarts avec la meute de poursuivants, lâchée à moins de 3 nœuds ! Leader à la bouée Radio France, le skipper gardait la tête froide : « Cela reste assez aléatoire, donc pour l’instant on prend ce qu’on a, et on verra quand le vent va rentrer » expliquait-il après deux heures de course. Il devançait alors Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM) et Thierry Chabagny (Gedimat).

De son côté, Gildas Morvan, payait cher une erreur de positionnement de la bouée SpeedCast dans son logiciel de navigation et se retrouvait à fermer la marche avec le jeune Benjamin Dutreux.

Dans les prochaines heures, les 39 concurrents auront oublié ce départ au ralenti. « En soirée, les marins toucheront un nouveau vent de secteur sud-ouest. Ce vent se renforcera assez rapidement en s’orientant sud-sud-ouest de l’ordre de 15 nœuds. Les skippers retrouveront donc de la vitesse en direction des côtes anglaises » analyse Cyrille Duchesne, prévisionniste chez Météo Consult.


Les dix premiers à la bouée Radio France
1- Vincent Biarnès (Guyot Environnement)
2- Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM)
3- Thierry Chabagny (Gedimat)
4- Erwan Tabarly (Armor Lux)
5- Corentin Douguet (Sofinther-Un Maillot pour la Vie)
6- Sébastien Simon (Bretagne-CMB Performance)
7- Aymeric Decroocq (Bretagne-CMB Espoir)
8- Christopher Pratt (Sourire à la vie)
9- Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire)
10- Xavier Macaire (Chemins d'Océans)




Vous conseille : La Solitaire / Deauville - Cowes, les Figaristes s'élancent ce midi, on passe l'étape 1 à la loupe

http://www.scanvoile.com/2016/06/la-solitaire-deauville-cowes-les.html#.V2bKoLjhDIU

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?