jeudi 30 juin 2016

Multi50 / Ciela Village et Thierry Bouchard en route pour la Québec Saint-Malo : "On y va pour bien figurer"

Le Multi50 Ciela Village prendra dimanche 10 juillet le départ de la Transat Québec Saint-Malo en équipage. Thierry Bouchard, Oliver Krauss et Alan Pennaneac’h seront associés pour cette course dont le parcours les fait déjà piaffer d’envie dans le port de Québec. Une chose est sure : ils disposent des outils pour signer une belle performance.



Le Multi50 Ciela Village de Thierry Bouchard sur la Quebec Saint Malo
Credit : E.Allaire

Un bateau très bien préparé
Thierry Bouchard et Oliver Krauss avaient épaté lors de la dernière Transat Jacques Vabre, dans laquelle ils avaient tenu tête à la plupart des compétiteurs de la classe Multi50, alors qu’ils n’avaient aucune expérience du multicoque. Quelques mois plus tard, ils reviennent avec davantage de confiance et un bateau très bien préparé cet hiver. « On y va pour prendre du plaisir sur un beau parcours, mais aussi pour bien figurer. Nous sommes tous les trois des compétiteurs et en équipage, nous aurons les moyens de nous exprimer », assure Thierry Bouchard, le skipper.

« Nous serons en permanence deux à travailler, l’un à la barre, l’autre à la carte. Le troisième pourra monter sur le pont pour les manoeuvres. Et nous devrons garder constamment un oeil sur le sondeur. Le fleuve Saint-Laurent est jonché de bancs de sable qui se déplacent chaque année. La différence entre la carte et la réalité, c’est le sondeur qui te la donne. »

S’extraire du Saint-Laurent en tête ? « C’est bon pour la confiance mais on a déjà vu des bateaux accuser 24 h de retard à Saint-Pierre et finir en tête à Saint-Malo ». Une mythique marque de parcours a été ajoutée pour corser l’exercice : le phare du Fastnet, au sud de l’Irlande, contraindra les compétiteurs à remonter au nord avant de descendre vers Saint-Malo.


Bateau optimisé
Le bateau a été optimisé cet hiver, suite à la Transat Jacques Vabre. L’intérieur notamment a été repensé pour offrir un peu plus de facilité à l’équipage même si on ne peut pas parler de confort. « Nous avons fait le choix de partir à trois seulement car le bateau est exigu et une personne de plus représente 200 kg entre son poids, son équipement, son avitaillement. »


Trois adversaires
Quatre Multi50 sont engagés dans cette course de 2897 milles : Arkema (Lalou Roucayrol), La French Tech Rennes St-Malo (Gilles Lamiré), Olmix (Pierre Antoine) et Ciela Village. Le record de l’épreuve est détenu en 9j 14h 21 mn par FenêtréA-Cardinal (Erwan le Roux) absent cette année pour cause d’avarie sur la Transat Anglaise (casse d'un flotteur).

Par la rédaction
Source : A.Guillard

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?