mercredi 1 juin 2016

New York - Vendée / Hugo Boss leader, Morgan Lagravière repart : "Presque une course dans la course"

Après le retour en course hier après-midi de Jean-Pierre Dick (StMichel – Virbac), ce sont Pieter Heerema (No Way Back) vers 21h et Yann Eliès (Quéguiner – Leucémie Espoir) vers 23h qui ont quitté Newport, pile au moment où Jean-Pierre Dick croisait la route de Conrad Colman (100% Natural Energy), qui avait décidé de reporter son départ. Cet après-midi, Morgan Lagravière s'élançait à son tour. Plus personne à quai, toute la flotte est en course.


Morgan Lagravière repart sur la New York Vendée
Credit : JM Liot/DPPI/Safran


Retour en course pour Safran
Aujourd’hui à 14 heures HF, Morgan Lagravière a repris la route des Sables d’Olonne. Grâce au travail de son équipe technique, le jeune skipper de Safran est de nouveau dans la course et repart à un peu plus d’une centaine de milles des derniers concurrents.


D’arrache-pied
Morgan Lagravière a accosté à Newport lundi dans la nuit. Son équipe technique a immédiatement pris en charge le bateau afin d’évaluer les dégâts subis et de commencer les travaux de réparation. Il aura fallu plus de 24 heures pour remettre Safran en état de traverser l’Atlantique en toute sécurité. « Il a d’abord fallu retirer le foil qui est désormais inutilisable. Ensuite, l’équipe a nettoyé complètement le bateau, à cause de l’eau qui était entrée. L’orifice du puits de foils est maintenant colmaté par une ‘peau’ de carbone. Morgan naviguera donc sans foils en tribord amure » souligne Gérard Le Page, Président du Safran Sailing Team.


Remettre le pied à l’étrier
Pour Morgan Lagravière, pouvoir reprendre la course est essentiel. D’abord parce qu’accumuler des milles en course apporte une valeur ajoutée. En course, la comparaison des performances est un excellent indicateur du niveau de préparation et de maturité du projet. «Ce ne sont pas des conditions idéales pour repartir mais on va faire avec, » notait Morgan Lagravière quelques dizaines de minutes avant d’embarquer. « J’ai les quatre derniers concurrents dans le viseur. Comme nous avons tous un bateau plus ou moins handicapé, il y aura presque une course dans la course. J’ai encore cette fortune de mer dans la tête, mais j’espère trouver rapidement la sérénité. Quand on est à la barre d’un aussi beau projet, il faut le vivre à fond.»


Alex Thomson (Hugo Boss), solide leader 
À presque 800 milles de là, la tête de flotte cavale à 16 – 20 nœuds ! Un flux d’ouest de 15 – 20 nœuds les pousse sur une route sud, à 200 milles de l’orthodromie, et donc de la zone des glaces.

Alex Thomson (Hugo Boss), solide leader depuis 24h, garde la tête. Mais Jérémie Beyou, à 21 milles, sur son Maitre Coq ne se laisse pas impressionner. Malgré une courte préparation, avec une mise à l'eau tardive, le skipper démontre que son IMOCA agrémenté de foils ne manque pas de vélocité. Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) est troisième à 28 milles.

A noter que Vincent Riou a décidé de faire escale aux Açores.



Classements à 17 h
1. Hugo Boss
2. Maitre Coq à 21 milles
3. Edmond de Rothschild à 28 milles
4. SMA à 104 milles
5. PRB à 133 milles

Par la rédaction
Sources : Mille et Une Vagues - ScanVoile - NY Vendée

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?