dimanche 3 juillet 2016

La Solitaire / Les ténors sont au rendez-vous, Thierry Chabagny leader devant Charlie Dalin

Les leaders du classement général sont au rendez-vous sur cette troisième étape de La Solitaire Bompard Le Figaro. Il reste plus de 250 milles à courir vers la bouée BXA et l’heure de vérité n’a pas encore sonné ! Ce soir, Thierry Chabagny tient les commandes.


Credit : A.Courcoux

Lorsque certains relâchaient leur attention et piquaient peut-être du nez, les poids lourds de cette 47ème Solitaire Bompard Le Figaro naviguaient en rythme parfait, jonglant entre la renverse du côté de l’Aber Wrac’h et la bascule à droite qui a fini par arriver au lever du jour. Résultat : Les six premiers à Ouessant n’étaient autres ce midi que les six premiers au général provisoire. Et ils se tiennent en un mille tout rond ! Autant dire que la bagarre ne fait que commencer


Ténors intraitables
La hiérarchie est donc respectée, ce qui n’était pas le cas au départ et jusqu’à l’île de Batz en début de nuit. On pouvait notamment craindre pour Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) à la traîne du côté de Bréhat, mais c’était mal connaître la maîtrise du louvoyage et l’insolente vitesse au près du Normand. « J’ai tiré les bons bords du côté de Batz et bien négocié les petites bascules avant d’arriver à terre. Le reste c’est la vitesse. Au près, j’avance bien ! »

Parmi les bons coups de la nuit, à noter aussi la bonne remontée de Sébastien Simon (Bretagne CMB Performance) et surtout de Benjamin Dutreux (Team Vendée) qui pointait à la 7ème place à 11 heures, juste derrière Corentin Douguet (Sofinther - Un Maillot pour la Vie).

Côté bizuths, Justine Mettraux (TeamWork), brulait la politesse aux deux leaders au général provisoire, Will Harris (Artemis 77) et Pierre Quiroga (Skipper Espoir CEM) qui malgré pas mal de soucis techniques à bord tenait la cadence.

Tous en file indienne dans la grande veine de courant descendant, les solitaires ont du sérieusement douter de l’option de Gildas Morvan (Cercle Vert), en retard sur la tête de flotte et seul à raser l’île et ses écueils. Une heure plus tard, force était de constater que le Géant Vert avait vu juste ! 14ème au pointage de 11 heures, Cercle Vert remontait à la sixième place sur ce coup assez osé.


Soleil et sommeil réparateurs
Encore soutenu au Nord de l’île, le vent a rapidement baissé en début d’après-midi. La 47ème Solitaire Bompard Le Figaro se montre maintenant sous un visage inédit : soleil, hautes pressions, mer émeraude. Dans ces conditions, les clefs à molettes sont de sortie pour détendre les haubans et redresser le mât, banané toute la nuit. Et surtout, les chapeaux remplacent les bonnets et les cirés sont mis à sécher sur le pont.

Les skippers n’avouaient ce matin que quelques petites tranches de sommeil voire une nuit blanche et il va bien falloir emmagasiner un peu de repos avant la dorsale qui attend la course demain, quelque part au milieu de la côte Atlantique jusqu’à BXA.


Classement à 15h15
1 GEDIMAT Thierry Chabagny
2 SKIPPER MACIF 2015 Charlie Dalin à 1.10
3 SKIPPER MACIF 2014 Yoann Richomme à 1.31
4 GENERALI Nicolas Lunven à 1.96
5 ARMOR LUX Erwan Tabarly à 2.41
6 CERCLE VERT Gildas Morvan à 2.94
7 SOFINTHER - UN MAILLOT POUR LA VIE Corentin Douguet à 4.01
8 BRETAGNE - CMB PERFORMANCE Sébastien Simon à 4.30
9 OVIMPEX - SECOURS POPULAIRE Anthony Marchand à 4.38
10 CHEMINS D'OCEANS Xavier Macaire à 4.94

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?