lundi 4 juillet 2016

La Solitaire / Une journée à rebondissements, Erwan Tabarly décroché, arrivée demain à La Rochelle

Engluée dans une dorsale tenace, la tête de flotte a dû batailler plus de sept heures pour retrouver le nouveau vent de Nord-Est, sans pouvoir empêcher ses poursuivants de revenir dans son sillage. Le classement général ne s’en trouve pas bouleversé mais les écarts très faibles et la dispersion de la flotte en longitude, peut donner lieu à pas mal de surprises d’ici la bouée BXA à l’entrée de la Gironde. ETA prévue à La Rochelle demain entre 12 et 14 heures.


Credit : A.Courcoux

Zone de transition, marasme, nasse, la dorsale ne dit rien qui vaille… Cette barrière sans vent entre deux systèmes est parfois pénible à franchir. Un petit front orageux s’est mêlé à la dorsale, avec à la clef nuages bas, lumière blanche et coups tordus. Un petit Pot au Noir breton. Cet après-midi, un nouveau départ se dessine à 100 milles de la bouée BXA. Un départ sous forme de jeté de dés.


Que de rebondissements !
Ce matin, aux premières lueurs du jour, Yoann Richomme qui avait repris le leadership de l’étape semblait plutôt confiant. Premier à empanner pour récupérer le nouveau vent de Nord-Est, il pensait bien avoir mis le cap vers BXA sur la face arrière de la fameuse dorsale dès 9 h 30. « Je ne fais pas de marquage déclarait-il à la VHF. Je fais la route comme je l’entends. Elle suit celle de Charlie qui me sert de lièvre et c’est très bien ! ». 

Inséparables depuis la veille, les deux Skippers Macif naviguaient en effet collés-serrés, un peu décalés dans l’Ouest par rapport à Thierry Chabagny. Scenario bien différent une heure plus tard. Les premiers appels du vent à l’Ouest n’étaient que chimère. Obligés d’affaler leur spinnaker, les deux leaders progressaient péniblement à 1 nœud alors que les poursuivants continuaient leur route à plus de 5 !

Et c’est Thierry Chabagny, relancé dans son option « route directe » qui leur brûlait la politesse, avant de voir, de son côté, Eole le trahir. Dans son axe, une meute de cinq bateaux à portée de voix fondait sur lui à l’heure de l’apéritif : Ovimpex-Secours Populaire, Redshift, Sofinther-Un Maillot pour la Vie, Bretagne - CMB Performance, ce club des cinq s’offrait une nouvelle chance, motivé en diable, envoyant et affalant le spi au gré des nuages et des tâches de vent.


Lassitude au rendez-vous
A la VHF une heure plus tard, les langues commençaient à se délier. La lassitude pouvait s’entendre. D’autant qu’avec une flotte bien dispersée en latéral, les francs-tireurs ne manquent pas, à l’image d’un Gildas Morvan (Cercle Vert), franchement décalé à l’Est et assez rapide. De l’autre côté, Xavier Macaire (Chemins d’Océans) revenu comme un boulet dans l’axe des deux Macif et de Nicolas Lunven (Generali), reconnaissait que dans ce genre de situation, « il y a une petite part de chance …». 


Erwan Tabarly décroché, à 6 milles ce soir
Comme par miracle, sur le coup des 15 heures, voilà la mer qui commence à se rider plus franchement. Le voilà donc le Nord-Est, le vrai. Après 7 heures de mistoufles et mauvais coups, la dorsale libère enfin la tête de flotte. Yoann Richomme conserve la tête sur le papier, suivi de Nicolas Lunven, Thierry Chabagny, Xavier Macaire et Charlie Dalin. Vincent Biarnes (Guyot Environnement) et Gildas Morvan sont revenus dans le match, Erwan Tabarly (Armor Lux) semble étonnamment décroché tout comme le« club des cinq », relégué à 4 milles.

Si le classement de 15 heures, établi en distance au but, a bien-sûr sa valeur, il ne faut pas négliger les écarts en latéral de plusieurs milles qui joueront encore sur la pression et l’angle de vent. Libéré et relancé à 6 nœuds, Thierry Chabagny reconnaissait : « Si je n’ai pas plus de pression que les gars à l’Ouest, ce sera bon pour eux car ils ont un meilleur angle, on verra ! En tout cas, on a payé notre tribu à la pétole pour cette étape ! » Un tribu qui risque d’être encore lourd cette fin de journée et la nuit prochaine pour le reste de la flotte. Le temps de récupération à La Rochelle avant le nouveau départ pour la dernière étape ne sera pas le même pour tous.


Classement à 15h15
1 SKIPPER MACIF 2014 Yoann Richomme
2 GENERALI Nicolas Lunven à 0.18
3 GEDIMAT Thierry Chabagny à 0.29
4 CHEMINS D'OCEANS Xavier Macaire à 0.98
5 SKIPPER MACIF 2015 Charlie Dalin à 1.03
La suite ici

Par la rédaction
Source : Rivacom

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?