dimanche 7 août 2016

GC32 / Equipage chamboulé sur Norauto vainqueur de la Copa del Rey : "cela nous a mis sous pression"

Sacré bras de fer à Palma entre les Néo-Zélandais Adam Minoprio et Phil Robertson, tous deux champions du monde de match race et à la barre des GC32 Norauto et Armin Strom sailing team sur la Copa del Rey. Devant faire face à des blessures et forfait, le team Norauto a tenu bon et remporte même l’épreuve, devant Armin Strom et Team Tilt. Après la victoire de la Riva Cup puis la deuxième place à Malcesine, ce nouveau succès conforte l'équipe de Norauto en tête du classement provisoire du championnat 2016.


Adam Minoprio et Norauto remportent la Copa del Rey
Credit : Nico Martinez / Copa del Rey MAPFRE

Le niveau ne cesse de monter sur le circuit. Les équipages gagnent en assurance et de nouveaux marins contribuent à élever le niveau. Pour Adam Minoprio, qui remplaçait Franck Cammas à la barre de Norauto, la tache n’était pas simple. Après deux belles performances en Italie, il fallait maintenir le rythme sur ce rendez-vous espagnol.


Un équipage malmené !
L’équipage a aussi dû s’adapter à des changements de dernière minute. L’équipier d’avant, Nicolas Heintz, victime d’une déchirure musculaire, a dû être remplacé par Louis Viat qui sortait à peine du Tour Voile avec les jeunes de Team France et est arrivé à Palma quelques heures seulement avant le coup d’envoi de la première manche.


Première pour Julien Villion
Julien Villon officiait pour la première fois aux côtés d’Adam à la tactique et Hervé Cunningham, régleur de voile d’avant, s’est lui blessé au bras vendredi, nécessitant quatre points de suture. Dans le vent et la mer surtout, d’autres équipages eurent quelques blessures à déplorer. Samedi, le comité de course a dû annuler les courses tant la brise était forte. Il a fallu conclure ensuite dans la pétole d’abord, puis dans des conditions parfaites en fin de journée.

« Je suis vraiment très heureux de ce que nous avons fait ensemble, » déclare Adam Minoprio. « L’équipage et aussi le ‘shore team’ (techniciens). Entre les blessures et les changements d’équipage qui peuvent rendre les choses plus difficiles en vitesse dans les manœuvres, nous avons réussi à bien régater et même dans des conditions de vent soutenues. 

Louis est un super marin mais il avait peu navigué à bord du bateau. Il s’en est vraiment bien sorti. Nous avons réglé les problèmes un par un, cela nous a mis sous pression et ça a payé. Réussir à l’emporter est un excellent résultat ! »


Louis Viat : "Un gros défi"
« C’était un gros défi pour moi, » expliquait à son tour Louis Viat. « En manœuvres, ce n’était pas parfait mais Adam a été très bon. Chacun s’est concentré pour faire au mieux ce qu’il avait à faire et nous avons trouvé la bonne mécanique. Armin Strom a été le gros adversaire et Team Tilt qui n’a pas très bien commencé l’événement avec des pénalités, un peu de casse et des points de retard, est revenu très fort aujourd’hui. Je termine vraiment ‘rincé’ mais tellement content pour toute l’équipe. »


Hervé Cunningham : "faire au plus simple"
« J’ai eu quelques points de suture sur le bras pour éviter l’infection mais ma blessure ne m’a pas empêché de terminer l’épreuve. Avant que cela ne commence, nous savions que nous n’étions pas au top de nos capacités. On a décidé de faire au plus simple, sans se prendre la tête. Chacun a trouvé sa place. Julien (Villon) s’est aussi vite intégré. Adam a géré avec les forces et les faiblesses de l’équipe et puis on a commencé à voir que l’on pouvait gagner. L’ambiance était très bonne entre nous et, clairement, cela a contribué à la victoire. »


Équipage Norauto à la Copa del Rey MAPFRE
Adam Minoprio, skipper
Arnaud Jarlegan, grand-voile
Julien Villion, tactique & embraque
Hervé Cunningham, régleur de voile d'avant
Louis Viat, équipier d'avant


Classement général de la Copa del Rey en GC32 après 12 courses :
1 – NORAUTO (FRA) : 33 points
2 – ARMIN STROM Sailing Team (SUI) : 40 points
3 – Team TILT (SUI) : 41 points
4 – MALIZIA – YC Monaco (MON) : 53 points
5 – ARGO (USA) : 57 points
6 – Mamma Aiuto! (JPN) : 79 points
7 – Realteam (SUI) : 80 points
8 – Team ENGIE (FRA) : 94 points
9 – ORANGE Racing (NER) : 94 points
10 – GUNVOR Sailing (SWE) : 95 points


Classement général du GC32 Racing Tour 2016 après trois épreuves :
1 – NORAUTO (FRA) F.Cammas : 1 + 2 + 1 = 4 points
2 – Team TILT (SUI) S.Schneiter : 2 + 1 + 3 = 6 points
3 – ARMIN STROM Sailing Team (SUI) F.Marazzi : 3 + 6 + 2 = 11 points
4 – ARGO (USA) J.Carroll : 7 + 4 + 5 = 16 points
5 – GUNVOR Sailing (SWE) G.Petterson : 4 + 3 + 9 = 16 points
6 – MALIZIA – YC Monaco (MON) P.Casiraghi : 8 + 5 + 4 = 17 points
7 – Team ENGIE (FRA) S.Rogues : 5 + 8 + 9 : 21 points
8 – Mamma Aiuto! (JPN) N.Kamei : 10 + 7 + 6 = 23 points
9 – Realteam (SUI) J.Clerc : 10 + 9 + 7 = 26 points
10 – Spindrift racing (FRA) Y.Guichard : 6 + 11 + 11 = 28 points
11 – ORANGE Racing (NER) Laurent Lenne : 9 + 10 + 10 = 19 points

Par la rédaction
Source : J.Huvé

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?