jeudi 13 octobre 2016

IMOCA / Jean Le Cam et le Vendée Globe, une histoire d'amour qui dure !

Le Vendée Globe sans Jean Le Cam ? Au plus grand soulagement de ses nombreux supporters, ce ne sera pas pour cette année ! Le skipper de 57 ans sera au départ le 6 novembre, avec Finistère mer Vent. Pour son quatrième Vendée Globe, il va encore nous régaler. Forcément.


Crédit : Jean Le Cam 

Une « gueule » de la course au large
Entre autres trophées, Jean Le Cam décroche trois sacres dans la Solitaire du Figaro. Voilà qui pose son homme. Suivront des victoires et des podiums sur tout ce qui flotte, à une ou plusieurs coques.

Au fil du temps et de ses exploits, Jean Le Cam est devenu une véritable « gueule » de la course au large et du Vendée Globe en particulier. Pour ses aventures incroyables comme ses duels épiques. Le marin adore régaler le grand public et les médias de ses innombrables bons mots et vidéos.

L’histoire des marins retiendra qu’il se trouva en détresse au cap Horn et fût sauvé dans des conditions incroyables par Vincent Riou… celui-là même qui l’avait privé de la victoire dans le Vendée Globe quatre ans plus tôt ! Pour fêter ça, les deux rescapés s’en allèrent gagner ensemble la Transat Jacques Vabre 2013. Pour son quatrième Vendée Globe, il va encore nous régaler. Forcément.


Hubert, son bateau
C’est avec ce bateau que Michel Desjoyeaux avait surclassé la concurrence 2008-2009 pour sa deuxième victoire sur le Vendée Globe, alors qu’il était parti en retard des Sables d’Olonne suite à une avarie. C’est aussi à bord de cet IMOCA que Jean Le Cam et Bernard Stamm ont gagné la dernière Barcelona World Race, tour du monde en double. Si la machine n’est pas flambant neuve, elle connaît parfaitement la route et son palmarès parle en sa faveur. Et on sait que Jean aime rendre les bateaux encore meilleurs...

Souvenirs Vendée Globe 2013 : Jean Le Cam : "Chaque histoire est différente. Celle-ci est très jolie"

http://www.scanvoile.com/2013/02/itw-jean-le-cam-chaque-histoire-est.html#.V_qcXPDhDIU


par la rédaction
Source : Vendée Globe

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?