mardi 11 octobre 2016

Un quatrième bateau pour un quatrième Vendée Globe, Jean-Pierre Dick repart autour du monde

Un quatrième bateau pour un quatrième Vendée Globe ! Jean-Pierre Dick (51 ans) repart à la barre de St Michel Virbac, IMOCA né en septembre 2015. « Nos bateaux évoluent rapidement, il faut surfer sur la dernière trouvaille architecturale pour rester compétitif. Partir d’une page blanche, et travailler avec les architectes pour concevoir une nouvelle machine, c’est très excitant ! »


Le foiler Saint Michel Virbac de JP Dick
Credit : Lloyd Images

Evolution permanente
« Les bateaux sont de plus en plus pointus et leur utilisation de plus en plus complexe. La structure en carbone est plus fine et plus rigide, la carène un peu plus ronde sur l’avant, et la grande nouveauté, ce sont évidemment les foils, qui témoignent d’une évolution technologique permanente. Aujourd’hui, nous avons de vraies machines de course, menées par des équipes très professionnelles, avec des moyens, et un réel savoir-faire. »


Innovation et expérience
« C’est un IMOCA dernière génération, avec une belle carène dessinée par le cabinet d’architectes VPLP - Verdier. C’est un monocoque puissant, doté de foils, qui répond aux critères de la nouvelle jauge, mais dans lequel j’ai mis toute l’expérience acquise sur mes précédents bateaux. 

Nous avons d’abord essayé d’épurer un maximum de choses, de manière à l’alléger, mais nous avons dû renforcer un peu la structure, pour plus de fiabilité. Nous avons également amélioré les foils, et travaillé sur le développement des voiles, pour avoir le bateau le plus compétitif possible. »


Vous conseille : IMOCA / St Michel Virbac installe de nouveaux foils, l'heure est aux tests pour Jean-Pierre Dick - 30 septembre 2016

http://www.scanvoile.com/2016/09/imoca-st-michel-virbac-installe-de.html#.V_U93vDhDIU


Par la rédaction
Source : JP Dick

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?