dimanche 16 octobre 2016

ITW / Footing, piscine, surf, Sébastien Josse paré à affronter les trois semaines sablaises

« Être à quai, ici, avec les autres concurrents, est un peu une première récompense pour l'équipe et pour moi. » Sébastien Josse est arrivé jeudi en fin d'après-midi dans le chenal des Sables d'Olonne, à bord de l'IMOCA Edmond de Rothschild. Et comme tous les concurrents du Vendée Globe, les trois prochaines semaines seront intenses pour le skipper de Gitana 16.


Crédit : O Blanchet / DPPI / Vendée Globe

Footing, piscine, surf, trois semaines pas de tout repos !
« J'ai mené une préparation physique top en Bretagne et je vais continuer ici. J'ai des créneaux matin et soir. Il faut s'y tenir car il y a beaucoup de sollicitations et c'est important de s'extraire comme de garder la forme physiquement. 

Nous avons posé nos valises dans le quartier de La Chaume qu'on aime beaucoup avec le Gitana Team. C'est authentique et il y a les plages sauvages pas loin, idéal pour aller courir. J'aime aussi la piscine du Remblai avec son bassin en plein-air. Elle ouvre tard et quand il fait nuit, ça ressource de venir passer une heure dans l'eau. 

Je peux également faire du sport seul avec mon programme habituel et garder ma routine. J'aime aussi aller surfer si l'occasion se présente. Avant de se faire brasser dans le golfe de Gascogne, c'est super de faire quelques sessions dans les vagues. »


Naviguer une fois par semaine
Mais ce n'est pas parce que le bateau est à quai que tout est rangé au carré pendant trois semaines. « Même si nous sommes un peu en représentation, forcément, il est important pour moi que le bateau reste 'dans son jus', en mode course. Nous allons naviguer une fois par semaine, pour rester concentrés, répéter les manipulations pour le jour du départ, hisser les voiles, passer les écoutes, etc. Et j'ai même demandé à ce que la dernière semaine, tout reste à poste sur le pont, qu'on soit dans les starting-blocks. » Départ le 6 novembre.

par la rédaction
Source : T Combot Seta

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?