samedi 22 octobre 2016

Vendée Globe / Sébastien Destremau est aux Sables d'Olonne, son IMOCA en convoyage vers le départ

A ce jour, 28 bateaux sur 29 sont amarrés au ponton du Vendée Globe. Seul manque à l’appel le TechnoFirst-faceOcean de Sébastien Destremau. Si la machine n’est toujours pas à quai, l’homme est présent aux Sables d’Olonne. 


Seb Destremau et le Vendée Globe
Crédit : V Curutchet - DPPI 


Le bateau dans la pétole
Parti de Toulon il y a une dizaine de jours, le bateau est en route pour Les Sables d'Olonne. « J’ai préféré venir par la terre en laissant mon équipe technique à Cadix pour finir le convoyage. Mais il n’y a pas de vent en ce moment le long des côtes portugaises et espagnoles : les gars sont repartis de Lisbonne ce jour mais au moteur ! TechnoFirst-faceOcean devrait tout de même être là dès ce week-end », a indiqué Sébastien Destremau.


Boucler la boucle
Le skipper toulonnais a également fait le point sur son niveau de préparation, lui qui a connu divers déboires, le dernier en date étant un démâtage survenu lors d’un test de jauge à deux mois du départ du Vendée Globe. Mais grâce à un bel élan de solidarité, et malgré un budget serré de 350 000 euros, Destremau sera bien au départ le 6 novembre avec pour objectif de boucler la boucle, et si possible en 100 jours.

Par la rédaction
Source : Mer et Media

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?