jeudi 24 novembre 2016

Vendée Globe / Alex Thomson ne faiblit pas, Cap de Bonne Espérance dans l'après-midi pour le leader

Déjà le Cap de Bonne Espérance pour le leader du Vendée Globe ! Alex Thomson n'a pas traîné sur la route depuis le départ et reste impérial dans cette descente de l’Atlantique : à une centaine de milles de la longitude du cap des Aiguilles, le Gallois ne semble pas handicapé par son foil tribord abîmé et maintient son avance. 110 milles sur Armel Le Cléac’h et 227 milles sur Sébastien Josse ce matin. 



Credit : JM Liot/DPPI/VG

Impressionnant
Le Gallois n’a plus qu’une centaine de milles à parcourir pour changer d’océan : c’est en milieu d’après-midi qu’Alex Thomson devrait franchir la longitude du cap des Aiguilles, soit 18 jours et moins de six heures après le coup de canon des Sables d’Olonne !

Un temps de référence à comparer avec celui d’Armel Le Cléac’h en 2012 (22j 23h 46’) qui possédait alors quatre heures de marge sur ses deux dauphins, Jean-Pierre Dick et François Gabart… Cette fois, le Britannique pourra compter environ six heures de bonus sur son poursuivant direct, près d’une journée sur le troisième contraint d’empanner pour se recaler dans le Sud, et quasiment trois jours sur Yann Éliès.


Léger avantage aux chasseurs
Les chasseurs bénéficient encore d’un flux de Nord-Ouest d’une quinzaine de nœuds leur permettant de glisser vers le « mur des glaces » afin de déborder largement le cap de Bonne-Espérance. Logiquement, Morgan Lagravière (Safran), Paul Meilhat (SMA) et Jérémie Beyou (Maître CoQ) devraient grappiller quelques dizaines de milles sur les premiers ces prochaines heures.

Ce sera normalement moins le cas pour Yann Éliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) qui devra patienter jusqu’au week-end prochain pour qu’une nouvelle dépression argentine vienne bousculer la cellule anticyclonique qui se met en place au large de Port-Elisabeth.


Une petite pause en tête
La suite s’annonce moins favorable pour les premiers qui ne pourront pas accrocher une dépression sortie des chaleurs mozambiques. Une pause bienvenue pour faire un check-up complet du bateau qui a, si ce n’ait souffert, connu une phase très tonique pendant quatre jours.



À 09H00 
1 Alex THOMSON HUGO BOSS
2 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII à  110.11 nm
3 Sébastien JOSSE EDMOND DE ROTHSCHILD à  227.11 nm
4 Morgan LAGRAVIÈRE SAFRAN à 445.58 nm
5 Paul MEILHAT SMA à 706.73 nm

Par la rédaction
Source : Vendée Globe

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?