dimanche 6 novembre 2016

Vendée Globe / Départ magnifique, les marins entrent en action, Sebastien Josse prend les commandes

Quel superbe départ ! Arrivés très tôt ce matin, près de 350 000 spectateurs se sont massés le long des digues du chenal des Sables d’Olonne, plus d’un millier d’embarcations autour de la zone de départ, tous étaient venus pour acclamer les 29 concurrents du Vendée Globe 2016/2017. Les solitaires se sont élancés à 13h02. C'est parti pour un tour du monde en solitaire ! Ce soir, Sebastien Josse était en tête devant Morgan Lagravière et Vincent Riou.


Que d'émotion dans le chenal des Sables avant le Vendée Globe (ici Morgan Lagravière)
Crédit : O Blanchet

Intense émotion
Un départ donné symboliquement par S.A.S le prince Albert II de Monaco qui avait salué chacun des marins au moment de l’appareillage. Départ du ponton, descente du chenal : après trois semaines à terre, les 29 marins engagés dans le 8e Vendée Globe ont vécu ce dimanche matin des moments d’intense émotion aux Sables d’Olonne. 


Conditions de rêve
Franc soleil, vent portant d’une quinzaine de nœuds, mer sage : les marins ne pouvaient espérer meilleur scénario à une période où les dépressions peuvent frapper durement. Certains étaient semble-t-il trop impatiens d’en découdre : Bertrand de Broc (MACSF) et Enda O’Coineen (Kilcullen Voyager-Team Ireland) ont été signalés « Rappel Individuel » pour avoir mordu la ligne quelques secondes trop tôt. Ils ont dû repasser la ligne et donc perdre un peu de temps. Mais cela n’est pas grand chose à l’échelle d’un tour du monde.


Les favoris en tête
Les favoris ont rapidement pris les devants. Au pointage de 16h, Sébastien Josse devançait Jean-Pierre Dick et Vincent Riou, seul bateau à dérives droites à faire de la résistance puisqu’il était suivi par les trois foilers d’Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII), Jérémie Beyou (Maître CoQ) et Morgan Lagravière (Safran).

Les skippers devront rester prudents dans la nuit puisque une masse d'air froid arrive sur le Golfe de Gascogne et génère beaucoup d'instabilité avec des grains possibles. Le vent pourrait monter à 25-30 nœuds avec des rafales possibles à 35 nœuds dans une mer formée. A ce rythme au lever du jour lundi, les leaders devraient déjà être au large du cap Finisterre.


Retour au stand pour Didac Costa
Moins d’une heure après le coup de canon, l’Espagnol Didac Costa a constaté des problèmes électriques consécutifs à l’arrachage d’un ballast. Didac a fait demi tour vers les Sables d’Olonne. En savoir plus ici



Crédit : Y Zedda / Gitana SA

Classement à 18h
1 Seb Josse Gitana 16
2 Morgan Lagraviere Safran
3 Vincent Riou PRB
La suite ici

par la rédaction
Source : Olivier Bourbon / M&M

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?