samedi 10 décembre 2016

America's Cup / GC32 et Flying Phantom, dernière ligne droite pour le Team France Jeune avant les sélections

La date de l’annonce des huit sportifs sélectionnés pour la Red Bull Youth America’s Cup approche à grands pas... Les jeunes régatiers formés par la Filière d’Excellence Team France peaufinent leur entrainement, alternent entre des séances de navigation en Flying Phantom à l’École Nationale de Voile et des Sports Nautiques de Saint-Pierre-Quiberon, et des semaines de vol en GC32 à l’École navale de Lanvéoc. On fait le point avant la sélection. 


Credit :  C. LE NAOUR / Filière d’Excellence Team France

Flying Phantom et GC32
Depuis début novembre, les 14 jeunes sportifs encadrés par la Filière d’Excellence Team France engrangent des heures de vol à bord de deux supports : le Flying Phantom et le GC32. L’objectif : tester leur aptitude à manier ces deux bateaux en vue de manœuvrer un AC45F, support officiel de la Red Bull Youth America’s Cup. Ainsi, ils alternent les semaines d’entrainement à l’École navale de Lanvéoc en GC32 et à l’ENVSN de Saint-Pierre-Quiberon, en Flying Phantom. Les séances de navigation sont complétées par des heures de préparation physique.


Des séances de haut vol dans la rade de Brest
Depuis le mois de novembre, les jeunes régatiers ont bénéficié de vingt jours de navigation à bord des GC32. Deux entraineurs encadrent Team France Jeune : Baptiste MEYER (Fédération Française de Voile) et Yves CLOUET (École Nationale de Voile et des Sports Nautiques).

« Le groupe travaille actuellement sur le fonctionnement, les réglages du GC32 et l’apprentissage de la navigation à six équipiers. En tant que coaches, nous recherchons la composition d’équipage la plus performante. Nous effectuons donc de fréquents changements de configuration à bord. Nous sommes convaincus que tous les jeunes actuellement présents sont de très bons éléments. Néanmoins, il n’y aura hélas pas de place pour tout le monde à la fin… » déclare Yves CLOUET (ENVSN).

« L’objectif vise à ce que les jeunes se familiarisent avec le bateau, tant sur l’aspect pilotage en ligne droite que lors de transitions. L’entrainement se déroule dans une bonne ambiance de travail, très studieuse. Néanmoins, il faut mettre en place une organisation rigoureuse pour faire en sorte que l’ensemble fonctionne. Tout le monde doit mettre la main à la pâte, de façon coordonnée » explique de son coté Baptiste MEYER (FFVoile).


En Flying Phantom à Quiberon
Les régatiers se succèdent à l’ENVSN. Ils étaient quatre à s’entraîner en Flying Phantom mi-novembre derniers. La semaine dernière, cinq jeunes régatiers sont retournés sur les bancs de l’École de voile pour une nouvelle semaine de préparation.

« Avec un vent de 18 nœuds et une mer plate, nous avons bénéficié de conditions idéales pour voler avec les Flying. Nous en avons profité au maximum, à raison de 10 heures de navigation en deux jours ! Deux membres de l’équipe de France de voile Olympiques ont régaté à nos côtés : Moana VAIREAUX et Manon AUDINET », déclarait Antoine RUCARD, navigant de Team France Jeune, à l’issue de la première semaine d’entrainement à Saint-Pierre Quiberon.


Ils ne seront que 8
C’est à l’issue de la dernière semaine de navigation à Lanvéoc que les noms des huit sélectionnés pour la Red Bull Youth America’s Cup seront annoncés. D’ici là, il ne reste plus que dix jours d’entrainement en GC32. Dès janvier, la préparation sportive reprendra de plus belle à Quiberon. Les huit jeunes sélectionnés régateront en GC32 aux côtés d’autres équipes internationales, avant de s’envoler vers les Bermudes au mois de mars pour y suivre un stage en AC45.

Par la rédaction
Source : Filière Team France