dimanche 4 décembre 2016

Flash / Avarie de grand-voile à bord de Maître CoQ, Jérémie Beyou s'écarte de la route

Le vent puissant qui règne sur quasiment l’ensemble des mers du Sud a provoqué plusieurs avaries : Jérémie Beyou (Maître CoQ) a dû affaler sa grand-voile dans la nuit suite à un problème de chariot de têtière de grand-voile : il fait route vers le Nord-Est, direction l’île d’Amsterdam au milieu de l’océan Indien, pour intervenir sur une mer moins agitée.


Credit : F.Van Malleghem/DPPI/VG


Situation hier soir à 23 h :
Avarie à bord de Maitre CoQ hier soir. Suite à un problème technique survenu dans 30 nœuds de vent, la grand-voile de l'IMOCA s’est affalée. Celle-ci est actuellement sécurisée sur la bôme. Jérémie Beyou navigue sous J3. Le skipper de Maître CoQ est en sécurité. Il change de cap pour sortir de la dépression et évaluer la situation.


MAJ le 4 décembre au soir : GRAND-VOILE A POSTE, LA COURSE REPREND


Le skipper de Maître CoQ a remplacé son hook de grand-voile endommagé par une pièce de spare (pièce de rechange). Il a de nouveau hissé sa grand-voile partiellement déchirée, il poursuivra la réparation dès qu’il aura récupéré quelques forces.

Toujours 5ème de la course au classement de 18h, désormais à un peu plus de 250 milles de Paul Meilhat (4ème sur SMA), Jérémie Beyou, qui fait face depuis le départ du Vendée Globe à de nombreux soucis techniques, met de nouveau le cap au sud à la vitesse moyenne de 13 nœuds.

Par la rédaction
Sources : Mer et Media - I.Delaune