mercredi 14 décembre 2016

ITW / 270 milles d'avance, Armel Le Cléac'h a repris le large : "Ca va plutôt bien !"

Cela fait maintenant trente-huit jours que les solitaires du Vendée Globe ont quitté les Sables d’Olonne. Le leader Armel Le Cléac’h a parcouru 15 338 milles depuis le départ, à la vitesse moyenne de 17,2 nœuds ! Ce midi, il compte plus de 270 milles d'avance sur Alex Thomson. Après de longues journées mouvementées dues à l’enchaînement de plusieurs dépressions, le skipper de Banque Populaire peut enfin reprendre un rythme plus humain. Entretien avec le skipper.


Credit : V.Curutchet/BPCE

Physiquement, comment vous sentez-vous ?
Armel Le Cléac'h : "J’ai pris quelques chocs, je me suis cogné dans le bateau suite à des mouvements de vagues, mais rien de grave. C’est l’humidité qui me dérange le plus, mes mains sont fatiguées et abimées. Je porte des gants, même si ça n’aide pas à cicatriser les plaies, c’est un peu mieux. Mais à part ça, ça va plutôt bien !"


Le bateau a-t-il souffert ?
"Le bateau va bien, il y a encore un peu de vent et on est encore à pleine vitesse, donc je n’ai pas eu le temps de tout « checker ». Faire quelques petites réparations, mais pas de gros travaux, uniquement des petites bricoles."


Avez-vous pu avoir des contacts avec la terre pendant ces derniers jours ?
"J’ai eu le Team Banque Populaire pour donner des nouvelles. Et surtout ma femme et les enfants pour les rassurer, leur dire que ça allait se calmer d’ici quelques jours. Et j’ai reçu pas mal de petits messages à bord, ça fait du bien." - ITW réalisée hier mardi


Le skipper de Banque Populaire VIII poursuit sa route en direction du cap Horn, qu’il devrait passer autour de Noël.

par la rédaction
Source : Mille et une vagues