lundi 19 décembre 2016

Vendée Globe / 500 milles d'avance pour Armel Le Cléac'h, Jean-Pierre Dick dans le Top 5

Après le démâtage de La Compagnie du Lit Boulogne Billancourt (Stéphane Le Diraison) samedi soir et l’avarie structurelle sérieuse du Souffle du Nord pour le projet Imagine (Thomas Ruyant) hier, le nombre d’abandons sur le 8e Vendée Globe, à ce jour, se porte à 9 : 3 démâtages, 5 collisions avec des ofni et 1 avarie de foil. Ce soir, ils ne sont plus que 20 bateaux en course. A moins de 1 500 milles du cap Horn, Armel Le Cléac’h (Banque Populaire VIII) accroît son avance sur Alex Thomson (Hugo Boss) avec 511 milles d’écart. 


Credit : F.Van Malleghem/DPPI/VG

Superbe duel Meilhat - Beyou
Il est fort à parier qu’au cap Horn, les leaders auront au minimum 24 heures d’écart. Certains routages prévoient même deux jours entre Armel Le Cléac’h et Hugo Boss.  Armel le Cléac'h, Banque Populaire VIII : « Je suis attristé par les nouvelles qu’on a eues de Thomas (Ruyant) et Stéphane (Le Diraison). Ils faisaient tous les deux une super course et menaient bien leur barque. C’est la dure loi du Vendée Globe. J’ai une pensée pour eux et j’espère qu’ils pourront ramener leur bateau à bon port en toute sécurité. » 

Derrière, Paul Meilhat (SMA) a bien du mal à se défaire d’un Jérémie Beyou (Maître CoQ) diablement accrocheur et ultra rapide toute la journée (18,5 nœuds ces quatre dernières heures). 24 milles d’écart seulement ce soir !


JP Dick prend le meilleur sur Yann Eliès
Du côté des trois Mousquetaires, Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) contient Yann Eliès (Queguiner-Leucémie Espoir) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent). Yann Eliès : « J’aimerais bien qu’on revienne sur ceux de devant, qu’on ne soit pas trop loin d’eux au cap Horn. Si on pouvait jouer la troisième marche jusqu’à la fin ça serait bien. » 


55 noeuds attendus 
En queue de flotte, les marins s’attendent à « prendre cher ». Dans 48 heures, 50 à 55 nœuds de vent sont attendus. Les trois derniers doivent donc faire le dos rond et se préparer au pire. Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean) qui a stabilisé son mât espère pouvoir renvoyer sa grand-voile rapidement pour résister au mauvais temps.


A 18 h
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Alex THOMSON HUGO BOSS à 512.23 nm
3 Paul MEILHAT SMA à 1297.41 nm
4 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 1311.56 nm
5 Jean-Pierre DICK StMICHEL-VIRBAC à  1922.51 nm
6 Yann ELIES QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR à 1984.85

Par la rédaction
Source : Mer et Media