mardi 27 décembre 2016

Vendée Globe / Alex Thomson revient fort sur Armel Le Cléac'h : "La météo n'est pas avec moi"

Cela fait 24 jours qu'Armel Le Cléac'h tient solidement les rênes du huitième Vendée Globe. Mais son avance a fondu comme neige au soleil ces derniers jours. Le match est relancé en tête de flotte ! Toujours 3e, l'accrocheur Jérémie Beyou vit une journée très particulière puisqu'il a franchi le cap Horn pour la première fois dans sa carrière de marin. Le prochain à passer ce cap mythique sera Jean-Pierre Dick, 4e, d'ici deux jours. 


Credit : JM Liot/DPPI/VG

Dans le rétroviseur
« Ce n'est pas facile en ce moment, la météo n'est pas avec moi. Au cap Horn, j'ai réussi à prendre plus de 800 milles d'avance et là, c'est l'inverse. A chacun son tour d'avoir des conditions favorables, mais c'est très frustrant. Un anticyclone me barre la route et je n'ai pas d'autre choix que d'aller dedans. Alex Thomson va encore revenir davantage dans les prochaines heures. L'Atlantique Sud est une partie du parcours très compliquée. Les fichiers et la météo sont très instables. Mais il faut se remotiver pour trouver la meilleure porte de sortie et relancer la machine ! » Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) résume parfaitement la situation dans laquelle il se trouve au 52e jour de course.


Pas les mêmes conditions
Les deux leaders sont dans le même système météo, ils naviguent autour du même anticyclone. Mais ils n'ont pas les mêmes conditions. Armel Le Cléac'h bute dans une dorsale anticyclonique (zone de vents faibles) tandis qu'Alex Thomson (Hugo Boss) profite d'un bon flux de Nord-Ouest. Le Britannique est actuellement bâbord amures, et donc pas sur le bon bord puisqu'il n'a plus de foil tribord.

Il est toutefois probable que l'écart avec le leader continue à chuter lors des prochains pointages. Mais à terme, Alex Thomson risque bien de se faire piéger à son tour dans cet anticyclone qui n'a pas fini de compliquer la vie des deux meneurs dans cette délicate remontée de l'Atlantique. La partie d'échecs est lancée !


JP Dick, le prochain au Horn
Après Jérémie Beyou cet après-midi, le prochain concurrent à franchir le Cap Horn sera Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac), probablement dans deux jours. Il doit négocier d'ici-là un dernier coup de vent dans le Pacifique où des vents de 40 nœuds sont attendus.

Sans oublier la lutte féroce pour la 5e place entre Yann Eliès (Quéguiner-Leucémie Espoir) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent) qui revient très fort depuis 48 heures.


A 18 h
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Alex THOMSON HUGO BOSS à 299.45 nm
3 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 1096.83 nm
4 Jean-Pierre DICK StMICHEL-VIRBAC à 1883.76 nm
5 Yann ELIES QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR à 2176.07 nm

Par la rédaction
Source : Mer et Media