dimanche 18 décembre 2016

Vendée Globe / Armel Le Cléac'h se fait la malle, gros temps sur la route de Thomas Ruyant

Le cap Horn se fait toujours désirer. Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) devrait le doubler samedi 24 décembre au matin, Alex Thomson (Hugo Boss), dimanche 25 au soir. Soit deux jours d'écart entre les leaders incontestés de ce 8e Vendée Globe ! Le divorce a eu lieu le 15 décembre. Depuis, chacun suit son chemin dicté par la météo. Ce soir, une dorsale barre la route du Britannique tandis que le Breton se fait la malle. Du côté du Souffle du Nord, Thomas Ruyant choisit de freiner.



Credit : V.Curutchet/DPPI/VG


Yann Eliès (Queguiner-Leucémie Espoir), Jean-Pierre Dick (StMichel-Virbac) et Jean Le Cam (Finistère Mer Vent), tout trois distants de 40 milles, filent bon train dans un flux de Nord modéré, de la pure glisse.

En revanche, pour Thomas Ruyant (Le Souffle du Nord pour le Projet Imagine), entre la Tasmanie et la Nouvelle-Zélande, les bosses sont au programme. Le Nordiste doit freiner (grand-voile trois ris) pour ne pas rentrer dans les vents encore plus fort. Une piste dangereuse !

Arnaud Boissières (La Mie Câline) et Conrad Colman (Foresight Natural Energy) doublent le cap Leeuwin, mais doivent affronter une descente vers le Pacifique le long de la barrière des glaces. Et le flux de Sud-Ouest soutenu qui dure depuis plus de 24 heures leur demande une attention de tous les instants.

Bientôt ce sera au tour des deux derniers, Sébastien Destremau (TechnoFirst-faceOcean) et Romain Attanasio (Famille Mary-Etamine du Lys) d'être malmenés avec une dépression générant des vents de 50 nœuds.



A 18 h
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Alex THOMSON HUGO BOSS à 439.09 nm
3 Paul MEILHAT SMA à 1265.81 nm
4 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 1270.94 nm
5 Jean-Pierre DICK StMICHEL-VIRBAC à 1947.69 nm
6 Yann ELIES QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR à 1947.8 nm

Par la rédaction
Source : Mer et Media