vendredi 9 décembre 2016

Vendée Globe / Problème de grand-voile pour Arnaud Boissières, Romain Attanasio repart en course demain

Coup dur pour Arnaud Boissières. Les chariots de tétiêre de grand-voile, qui avaient été remplacés dimanche dernier, ont à nouveau lâché. Positionné à la 13ème place, le marin navigue actuellement dans 40 nœuds établis au milieu de l’océan Indien. Il attend le lever du jour pour une nouvelle réparation mise au point avec son team à terre. Bonne et grande nouvelle pour Romain Attanasio. A l'abri près de Cape Town, il a réparé ses deux safrans et repartira demain matin de la baie de Simonstown.


Credit : O.Blanchet/DPPI/VG

"Difficile à comprendre"
A l’entrée de l’océan Indien en fin de semaine dernière, Arnaud Boissières avait constaté que les chariots de tétière (le haut de la grand-voile) avaient perdu les billes qui assurent leur circulation le long du rail de mât. Le remplacement ne lui avait pas pris beaucoup de temps mais malheureusement, les nouveaux chariots installés connaissent les mêmes problèmes.

Explications de Pierre Simon, Team Manager de La Mie Câline. « C’est difficile à comprendre. Ce sont les mêmes chariots que sur son ancien bateau, des modèles qui ont fait leurs preuves. Nous avons encore deux autre chariots de secours dans la caisse gréement de La Mie Câline qu’Arnaud va pouvoir utiliser. 

Il navigue actuellement dans des conditions très musclées et il fait nuit. Il va donc attendre le lever du jour, vers 1h du matin, avant d’affaler une nouvelle fois sa voile et les remplacer avec un nouveau montage que nous avons mis au point ensemble par échanges de mails cet après-midi. »


Victoire pour Romain Attanasio
Suite à un violent choc avec un OFNI survenu lundi à 450 milles au Sud de Cape Town, Romain Attanasio s'était dérouté pour trouver un endroit calme lui permettant d'entreprendre une réparation sur ses deux safrans lourdement endommagés. Après deux longues journées de travaux, le skipper est parvenu à remplacer le safran bâbord et à remettre en état le tribord. Enorme chantier mais il peut maintenant reprendre sa route et poursuivre son premier Vendée Globe. Il prévoit de repartir demain matin.


Armel Le Cléac'h et Alex Thomson ne lèvent pas le pied
Hier, Armel Le Cléac'h (Banque Populaire VIII) et Alex Thomson (Hugo Boss) avaient émis l'éventualité de baisser d'intensité au cœur de la tempête. Pour le moment ce n'est pas le cas puisqu'ils alignent depuis 24 heures des vitesses moyennes de l'ordre de 20 nœuds. Ils naviguent pourtant sur une mer chaotique et dans des vents de 35 à 40 nœuds à proximité de cette grosse dépression qui se déplace de la Tasmanie vers le Sud de la Nouvelle-Zélande.


A 18 h
1 Armel LE CLÉAC’H BANQUE POPULAIRE VIII
2 Alex THOMSON HUGO BOSS à 154.65 nm
3 Paul MEILHAT SMA à 1331.99 nm
4 Jérémie BEYOU MAITRE COQ à 1474.67 nm
5 Yann ELIES QUÉGUINER - LEUCÉMIE ESPOIR à 1841.79 nm
...
13 Arnaud BOISSIERES La MIE CALINE à 4413 nm

Par la rédaction
Sources : S.Gueho - Mer et Media