mardi 10 janvier 2017

Multi50 / Gros chantier pour Arkema de Lalou Roucayrol, ajout de foils au programme

La saison 2016 du Team Arkema Lalou Multi s’est achevée avec l’entrée en chantier du Multi50 Arkema et du Mini 6.50 Arkema 3. L'hiver sera studieux pour l’écurie de Lalou Roucayrol, qui profite de l’ouverture de la jauge de la Classe Multi50 pour parer son trimaran de foils. "A partir de 14 nœuds, on estime le gain en vitesse à 3 nœuds environ dans les mêmes conditions."


Credit : V.Olivaud / Team Arkema Lalou Multi

Foils et nouveaux safrans 
Après deux transatlantiques - The Transat bakerly et La Québec St Malo brillamment remportée par Arkema -, le Multi50 de Lalou Roucayrol avait besoin de s’octroyer un peu de temps au sec. « Le trimaran est entré en chantier au Verdon-sur-Mer, » détaille Fabienne Roucayrol, manager de l’équipe. « Nous procédons aux révisions classiques du gréement, de l’électronique, de l’accastillage, des voiles… Mais notre tâche plus importante ne débutera qu’en janvier, avec la mise en place des foils et d’un jeu complet de trois nouveaux safrans. »


3 noeuds plus vite
« Ces foils courbes permettent d’avoir une meilleure interaction air/eau. De plus, nous pourrons bouger l’incidence du foil (le rake), cela permet de jouer encore plus avec l’assiette du bateau, de le cabrer davantage et d’éviter ainsi de planter l’étrave du bateau dans les vagues. A partir de 14 nœuds, on estime le gain en vitesse à 3 nœuds environ dans les mêmes conditions » explique Lalou Roucayrol. « Pour notre Multi50 Arkema, le gain sera également dans l’amortissement des chocs au près, où le bateau tape beaucoup dans les vagues. »


Adapter le Multi50
Équipés de foils monotypes, l’enjeu pour l’équipe et de l’architecte Romaric Neyhousser sera surtout de définir le meilleur positionnement de ces foils sur le trimaran. « Nous allons devoir adapter notre bateau, définir l’endroit où les foils seront placés, et où certains renforts seront nécessaires. Notre objectif est de remettre le trimaran à l’eau d’ici fin mars, début avril. » conclut Fabienne Roucayrol.

Un programme d’entraînement sera alors défini pour Lalou Roucayrol et ses équipiers, en vue de la Transat Jacques Vabre 2017, en double, à destination de l’Amérique du Sud.


Vous conseille : Multi50 / La classe passe aux foils, ils seront monotypes : "Nous avons opté pour une conception éprouvée"

http://www.scanvoile.com/2016/12/multi50-la-classe-passe-aux-foils-ils.html#.WHS9vhvhCM8


Par la rédaction
Source : MA Prestation

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Vous souhaitez intervenir sur cet article ?