mercredi 18 janvier 2017

Vendée Globe / Clignotant à droite ce soir, Armel Le Cléac'h sur une voie royale

« Je pense qu'une fois arrivé à terre, je dormirai une année entière ! » confiait ce midi Alex Thomson. Le skipper d'Hugo Boss ne ferme plus un œil depuis les caprices de son pilote automatique et de son AIS (système d'identification des navires). Il continue pourtant de réduire l'écart avec Armel Le Cléac'h (33,3 milles ce soir par rapport à la distance au but). Mais cela ne suffira pas. Le Chacal se dirige ce soir tout droit vers un graal qu'il attend depuis tant d'années, la victoire sur le Vendée Globe !


Credit : V.Curutchet/BPCE


Une voie royale pour Banque Populaire VIII se dessine, mais cette dernière ligne droite jusqu'aux Sables d'Olonne sera semée d'embûches. Et c'est sans compter sur un Alex Thomson, toujours en embuscade, paré à attaquer à la moindre opportunité. Mais le Britannique le sait bien, passé le virement de bord non loin des îles Scilly, il va lui falloir naviguer bâbord amures, c'est-à-dire du côté où il n'a plus de foil. Il ne pourra donc plus réduire l'écart avec Banque Populaire VIII qui risque de s'envoler dans ce vent de Nord-Est de 20-25 nœuds !


Armel Le Cléac'h, Banque Populaire VIII : "Il faudra faire attention"
« Les dernières 24 heures seront compliquées. Il faudra faire attention car on croise beaucoup de dangers. Il y a du trafic maritime, on croise des pêcheurs et des cargos depuis hier. On va passer au large de la pointe Bretagne cette nuit puis on va longer la Bretagne Sud. Il faudra être prudent et ne pas faire de bêtises. »

Alex Thomson, Hugo Boss : "Il ne me reste plus d'options"
« J'essaie de faire fonctionner mon anémomètre. J'ai fait une nuit blanche et je suis très fatigué. Je ne me concentre pas sur l'arrivée, mais sur ce qu'il faut faire pour que les pilotes automatiques fonctionnent afin de pouvoir dormir. Le routage est assez clair. On s'approchera des îles Scilly. On attendra une bascule et quand le vent tournera, on sera sur l'autre bord. Il ne me reste plus d'options.  Je pourrai reprendre quelques milles, mais pour le moment cela me semble difficile. »


Vous conseille : Vendée Globe / Le vainqueur arrive demain aux Sables d'Olonne, on vous dit tout pour ne rien rater !

http://www.scanvoile.com/2017/01/vendee-globe-le-vainqueur-arrive-demain.html#.WH-4fvnJzIU

Par la rédaction
Source : Mer et Media