dimanche 15 janvier 2017

Vendée Globe / Thomas Ruyant reviendra en 2020 "pour boucler la boucle"

« Même s'il y a une grande fatigue de fond depuis mon retour fin décembre en France, je retiens énormément d’éléments positifs de mon aventure. J’ai eu le bonheur de faire de riches rencontres, » déclare Thomas Ruyant, malheureux du Vendée Globe. Après un retour héroïque en Nouvelle–Zélande alors que son bateau menaçait de s'ouvrir en deux, le skipper réalise peu à peu l’engouement créé par son aventure sportive dans le Vendée Globe et l’impact des messages du Souffle du Nord et du Projet Imagine sur de nombreuses personnes. 


Crédit : V Curutchet

« C’est une fierté cette aventure. D’un point de vue strictement sportif, j’ai la sensation d’avoir énormément progressé dans tous les compartiments de la course au large en solitaire sur ces formidables machines que sont les 60 pieds IMOCA. J’ai aussi appris beaucoup sur moi-même et sur ma capacité à réagir face à l’adversité du vent et des océans. Hélas, cela se termine dans la douleur avec un voilier abimé mais j’ai la satisfaction d’avoir réussi à résoudre des soucis techniques de premier plan sur un voilier, j’ai même pris un certain plaisir à trouver des solutions dans mes avaries ! Tout ça me permet de dire aujourd’hui que je souhaite prendre le départ du Vendée Globe 2020, pour « boucler la boucle » dans une optique de performance. »

Sylvain Derreumaux, Responsable de projet du Souffle du Nord se réjouit de l’engouement de la démarche du Souffle du Nord. «  A court terme, notre objectif est de terminer cette première histoire en ramenant notre voilier en France. C’est primordial pour nous et pour Thomas. Ensuite, nous réfléchirons plus sereinement à notre avenir qui s’annonce extraordinaire, car bien sûr l’aventure continue ! Merci à toutes celles et ceux qui nous soutiennent ainsi que ceux qui nous ont déjà renouvelé leur soutien pour 2017 ».

Présente ce mercredi soir à Roubaix, Frédérique Bedos, fondatrice de l’ONG Projet Imagine, a exprimé tout le bien qu’elle pense du navigateur « maison ». « Thomas a incarné avec merveille les valeurs du Projet Imagine, à travers son engagement dans la course il a été un super ambassadeur de notre message d’espérance ».

par la rédaction
Source : TB Press