lundi 6 février 2017

Ultim / Fiabilisation et confort pour Macif, objectif tour du monde pour François Gabart

François Gabart et toute son équipe sont gonflés à bloc et ont hâte de remettre à l’eau Macif, actuellement en chantier. Après un petit détour par l'équipage sur The Bridge, le skipper s'attaquera en solitaire au record autour du monde en solitaire battu par Thomas Coville cet hiver. Fred Bérat, boat captain, fait le point sur la situation en cours. 


Crédit : E Allaire

Un trimaran plus confortable
« L’objectif est d’améliorer le confort de François Gabart lorsqu’il sera en mode solo sur le tour du monde. » Le chantier d’hiver entamé à Lorient depuis près de trois mois doit permettre de faire évoluer l’ergonomie à bord du trimaran MACIF avec en ligne de mire la tentative de record autour du monde prévue à l’automne prochain.

« Nous nous sommes principalement concentrés sur la fiabilisation du multicoque. Nous avons changé toutes les pièces abîmées ou usées par les 36 000 milles parcourus depuis la mise à l’eau. Les parties mécaniques et hydrauliques ont été entièrement démontées et radiographiées par un expert. »


Un détour par l'équipage
Une petite configuration équipage assez succincte est également au programme afin de préparer le trimaran MACIF pour The Bridge, dont le départ sera donné le 25 juin prochain. L’équipe doit désormais apporter la touche finale à un chantier qui l’aura mobilisée pendant quatre mois. La phase de remontage devrait débuter d’ici une quinzaine de jours.


Préparation physique
En attendant la remise à l’eau du bateau, prévue le 8 mars, François Gabart poursuit sa préparation sportive, à terre ou en mer. Course à pied, sortie en kayak ou en surf, c’est un programme axé sur la condition physique qui occupe ses journées. Le skipper en profite également pour naviguer à bord du « M24* » un support qui lui sert de plateforme d’essais pour le trimaran MACIF.

*Le M24 est un trimaran « laboratoire » de 24 pieds, issu de la plateforme des Diam24.

Par la rédaction
Source : Macif