vendredi 17 mars 2017

Figaro / Yann Eliès signe son retour sur la Solo Normandie après son Vendée Globe : "L’envie est là"

A peine un mois et demi après avoir bouclé le Vendée Globe 2016-2017, Yann Eliès s’apprête à faire son retour en course. Le skipper de Quéguiner – Leucémie Espoir s’alignera au départ de la Solo Normandie dès aujourd'hui vendredi. Après une saison loin du Figaro, le navigateur costarmoricain est rassuré : l'envie est là.


Credit : A.Courcoux

Le marin retrouve son Figaro après un an d'absence. Avec l’ambition d’inscrire une nouvelle victoire dans la Solitaire Urgo, après celles déjà décrochées en 2012, 2013 et 2015, et devenir ainsi le premier marin à remporter l’épreuve pour la quatrième fois.


"J’ai eu l’impression d’avoir perdu mes repères"
Depuis son arrivée du Vendée Globe et sa cinquième place, Yann Eliès n’aura véritablement « breaké » que deux semaines en famille dans les Pyrénées. « Lorsque j’ai repris les entraînements en Figaro, mardi dernier, j’ai été un peu inquiet. Ça m’a fait un peu bizarre de passer du gros bateau au petit. J’ai eu l’impression d’avoir perdu mes repères et mes sensations. Heureusement, après deux jours de stage et le convoyage entre Port-la-Forêt et Granville, tout est rentré dans l’ordre. J’ai vraiment pu me rassurer. L’envie est là », avoue Yann Eliès.


La Solo Normandie vendredi
 « Avant de décider de faire cette course, je voulais être certain que l’envie était là. C’est le cas, même s’il est vrai que la semaine dernière, je marchais un peu sur des œufs. L’année post Vendée Globe n’est jamais évidente à gérer car c’est difficile de savoir si on va être en forme, si on va vraiment avoir la « gniac ». 


Et La Solitaire ?
« J’y vais clairement avec l’objectif de la remporter une quatrième fois. Si la première place doit m’échapper, j’espère au moins décrocher une ou plusieurs victoires d’étape pour ainsi dépasser le Roi Jean », souligne le skipper de Quéguiner – Leucémie Espoir. Avant ça, outre la Solo Normandie ce week-end, il aura également la Solo Concarneau – Trophée Guy Cotten et la Solo Maître Coq (Les Sables d’Olonne) pour prendre ses marques.

Par la rédaction
Source : Rivacom