vendredi 3 mars 2017

IMOCA / SMA toujours en cargo, Paul Meilhat continue de naviguer : "Le Vendée Globe a laissé des traces"

Deux mois après avoir abandonné le Vendée Globe, Paul Meilhat a de nouveau goûté aux joies de l’eau salée. Cette fois en baie de Port-la-Forêt avec le trimaran M24 de François Gabart ou en Moth à foils. Préparation physique, navigation sur différents supports, le skipper SMA bâtit un programme complet en vue de l’échéance majeure de 2017: la Transat Jacques Vabre.


Credit : E.Stichelbaut/DPPI/VG


Retour au sport
« La remise en route est toujours un peu difficile. Le Vendée Globe a laissé des traces, il faut du temps pour récupérer. J’ai repris la natation et je varie mon entraînement avec des séances de paddle. J’ai besoin de rester dans une dynamique et un rythme assez intense malgré la fatigue. C’est par le sport que je vais retrouver mon état de forme. »


En attendant l'IMOCA
En parallèle de cette reprise, l’équipe SMA Course au large prépare le chantier d’hiver. Le 60 pieds devrait arriver par cargo aux alentours du 17 mars prochain au Havre. Il sera ensuite rapatrié à Port-La-Forêt par camion en vue d’un court chantier d’hiver. « J’ai navigué avec François Gabart en Diam 24 à foils (ndlr M24), en Moth à foils avec Nicolas Andrieu et Pierre Le Boucher, deux spécialistes de ce support et je vais naviguer en Diam 24. 

J’ai besoin d’être sur l’eau. Le programme Imoca en ce début d’année est moins dense, l’idée est donc de naviguer, de faire de la régate au contact avec de nombreuses phases de départ. J’ai besoin de cette confrontation, de travailler en équipage pour m’enrichir sur ces supports rapides. »


Membre du comité technique de l’IMOCA 
En complément de la préparation du chantier et de la reprise de la saison sportive, le skipper SMA est devenu membre du comité technique de l’IMOCA qui travaille sur la future jauge IMOCA pour définir les règles du prochain Vendée Globe. « L’idée est de contribuer à la réflexion collective. Nous sommes à un tournant, la question est de savoir si les monocoques Imoca voleront un jour ou pas. » 


Vous conseille : Vendée Globe / Paul Meilhat rebrousse chemin : "Il va me falloir un peu de temps pour retomber"

http://www.scanvoile.com/2016/12/vendee-globe-paul-meilhat-rebrousse.html#.WLcS0fnJzIU


Par la rédaction
Source : SMA