vendredi 10 mars 2017

Multi50 / Karine Fauconnier embarque avec Lalou Roucayrol sur la Transat Jacques Vabre

Neuvième participation à la Transat Jacques Vabre pour Lalou Roucayrol. Cet hiver, le skipper aquitain a décidé d'embarquer Karine Fauconnier. Après de longues années de concurrence sur le circuit ORMA, la navigatrice a rejoint le Team Arkema Lalou Multi en 2016, en tant que routeur météo sur The Transat. Cette fois, elle embarque ! 


Credit : D.Trentacosta / Team Arkema Lalou Multi

Avec à leurs palmarès 11 Transat Jacques Vabre au cumulé, toutes en multicoques, dont 4 podiums et 1 victoire, Lalou Roucayrol et Karine Fauconnier disposent de très solides arguments au départ de cette transatlantique cet hiver.


Lalou Roucayrol : "Karine a réalisé un superbe travail"
« Nous avons fait appel à Karine en 2016, afin d’optimiser les performances du bateau. Après avoir travaillé en collaboration avec Eric Mas sur la stratégie météo de The Transat, elle a rejoint l’équipe navigante sur notre victorieuse Transat Québec – St Malo.

Son profil de performer et son expérience étaient exactement ce dont nous avions besoin pour faire progresser le Team. Elle a réalisé un superbe travail dans l’acquisition et l’exploitation des données dans des conditions de navigations précises.

Nous serons très complémentaires à bord : Karine a une réelle connaissance en analyse météo et sera préposée à la navigation et à la performance, tandis que je m’occuperai plus du fonctionnement du bateau. Nous nous connaissons bien et j’apprécie la femme autant que le marin, avec sa rigueur, sa franchise et son enthousiasme. »


Karine Fauconnier : "placer le curseur au bon endroit"
« Je connais le parcours, je connais le bateau, je connais le personnage ! Ce sont de supers atouts pour constituer une équipe combative sur ce défi. Il y aura du niveau et de la concurrence au départ du Havre et il faut mettre tous les atouts de notre côté. 

La force de notre duo vient de notre polyvalence. Nous disposerons également d’un bateau plus compétitif avec des nouveaux foils, qu’il faudra éprouver rapidement. C’est un nouvel outil à découvrir qui changera forcément le comportement du bateau. Cela le rendra plus aérien, avec des vitesses moyennes plus élevées, mais aussi plus fiable. 

Sur ce parcours jusqu’à Salvador de Bahia, il faudra placer le curseur au bon endroit. Notre expérience commune avec Lalou en multicoque nous aidera à trouver le bon équilibre. Notre expérience de la navigation en solitaire est aussi un autre avantage ; à mon avis, essentiel. »


Programme 2017 du Multi50 Arkema :
Mi-avril : remise à l’eau
3 au 7 mai : Grand Prix Guyader
25 au 28 mai : ArMen Race
22 au 25 juin : Record SNSM
25 au 27 août : Trophée des Multicoques
5 novembre : Transat Jacques Vabre

Par la rédaction
Source : MA Prestation