vendredi 7 avril 2017

Mini / La Lorient Bretagne Sud Mini ouvre la saison, première course pour le foiler Arkema

Veille du coup d'envoi de la saison Mini 6.50 en Atlantique. Pour 2017, année de la fameuse Mini-Transat, les marins se bousculent au portillon des inscriptions pour valider leurs derniers milles qualificatifs. Les 60 places de la Lorient BSM, courue en double sur 150 milles nautiques, ont trouvé preneur en quelques semaines. Au départ, des marins de renom, sans oublier le foiler Arkema qui s'alignera sur sa première course.

Les Mini de la Lorient BSM
Credit : E.Allaire

L'enjeu est double pour les marins : boucler leur qualification pour la Mini-Transat et commencer à marquer les esprits de ses concurrents.

Des noms connus
L'expertise du co-skipper peut s'avérer un avantage incontestable. Les anciens de la Classe font ainsi leur retour en nombre. Anciens vainqueurs, marins de renom, afficionados de la Classe Mini, ils ont répondu présent et la Lorient BSM rassemblera les 8 et 9 avril prochain, une flopée de talents : Lalou Roucayrol (avec WLAMYNCK Quentin), Tanguy De Lamotte (avec BOLZINGER Romain), Fred Denis (avec LE MENE Erwan), Fred Dhutil (avec KERLEVEO Germain), ou Nicolas Boidevezi (avec SALLE Maxime ).


Première course d'Arkema
La Lorient Bretagne Sud Mini accueillera 60 bateaux au départ, demain samedi. Certains auront plus d'assurance que d'autres. Ce sera le cas de Ian Lipinski, tenant du titre (en double l'an passé avec Davy Beaudart). Un an après la transmission du bateau, il maîtrise désormais son bateau, l'un des plus rapides de la flotte.

Autre proto très attendu le 900 : foils, aile souple… bardé d'innovations, Arkema, ne manque pas d'atouts. Il manque à Quentin Vlamynck des milles en course car s'il a beaucoup navigué pour apprivoiser sa monture, ce sera sa toute première sortie en course !


En séries
En bateaux de série, la donne est différente. Sur ces monotypes, les écarts sont très faibles et les concurrents risquent fort de se "marquer à la jupe". Pierre Chedeville, Tom Dolan ou Erwan Le Draoulec vont certainement vouloir profiter de l'absence des tenants du titre pour marquer les esprits dès le lancement de la saison.

La LorientBSM en chiffres :
60 bateaux – 120 marins – 10 nationalités – 20 Protos – 40 bateaux de Série – 10 femmes


Programme le Samedi 8 avril :
Emargement à partir de 7h30
Les premiers bateaux quitteront le ponton à partir de 9hoo
Départ de la LorientBSM à 11hoo

Retour des bateaux dimanche selon les conditions météo

Par la rédaction
Source : E.Bougault