samedi 27 mai 2017

Figaro / Yann Eliès, Nicolas Lunven, Tanguy le Turquais, le compte à rebours de La Solitaire est lancé

Les 43 concurrents de la Solitaire Urgo Le Figaro sont dans les starting blocks. Préparatifs, sollicitations, contrôles des jauges, ... les solitaires ne vont pas chômer avant le coup d'envoi à Pauillac le 4 juin prochain. « L’arrivée des 43 concurrents hier soir à Bordeaux et l’inauguration de Bordeaux Fête le Fleuve et de la Solitaire URGO Le Figaro donnent le coup d’envoi de la 48e édition de la course », explique Mathieu Sarrot, directeur de la Solitaire URGO Le Figaro. Les mots des marins. 


Crédit : A Courcoux


« Je suis très excité. Ça fait six ans que je rêve d’être au départ de la Solitaire. Le vrai départ étant encore un peu loin, je savoure un peu et je suis plutôt serein. Tous les concurrents sont là, l’ambiance particulière des semaines d’avant-départ commence à se faire ressentir. Ça fait du bien », Tanguy le Turquais (Nibelis), bizuth.

« Ma préparation a été courte et un peu compliquée, avec une 7e place sur la Solo Normandie. J’ai retrouvé de bonnes sensations sur la Solo Concarneau mais le bilan de la Solo Maître Coq est un peu mitigé. Mon objectif est de gagner la course. Je dois retrouver cet appétit de victoire et ce mental de tueur. J’espère qu’il renaîtra dès la 1ère étape. J’ai hâte de retrouver l’adrénaline de la compétition et de la victoire », Yann Eliès(Queguiner Leucémie Espoir), triple vainqueur de la Solitaire du Figaro (2012, 2013, 2015).

« Je vais essayer de bien faire les choses, de prendre du plaisir, de bien naviguer et d’aller loin sur cette Solitaire. Le plateau est relevé. C’est facile de se prendre les pieds dans le tapis. J’essaie de ne pas trop me focaliser sur un objectif précis en terme de résultat, car à trop se focaliser là-dessus, on peut passer à côté de l’essentiel. L’important, c’est de se concentrer sur sa préparation et de bien faire les choses pendant la course », Nicolas Lunven (Générali), vainqueur en 2009.

Si la flotte est actuellement à Bordeaux, le départ de la course sera donné de Pauillac le 4 juin prochain.



par la rédaction
Source : Rivacom