lundi 15 mai 2017

IMOCA / Vendée Globe dans le rétro, Fabrice Amedeo repart à l'assaut de 2017 avec Newrest-Brioche Pasquier

Trois mois après avoir bouclé le Vendée Globe, Fabrice Amedeo se tourne vers l’avenir. Un nouveau chapitre s’ouvre avec la remise à l’eau le 10 mai de son IMOCA. A bord de Newrest-Brioche Pasquier, le skipper met le cap sur la saison 2017. En point d’orgue, la Transat Jacques Vabre en fin d’année.


Credit : JM Liot/Newrest Pasquier


Remise à l'eau
Trois mois après son Vendée Globe, le navigateur-journaliste a remis son monocoque à l’eau à Lorient, au terme d’un chantier rondement mené. Fidèle à leurs habitudes, le Team n’ont pas lancé de grandes manœuvres.

« Nous avons uniquement procédé à une inspection et à la réparation de ce qui était endommagé à bord, confirme Fabrice Amedeo. Les safrans, qui avaient montré quelques faiblesses pendant le tour du monde, ont été renvoyés chez le fabricant, tout comme le vérin de quille et le gréement qu’il fallait inspecter. L’équipe a ensuite tout réceptionné et remonté. Globalement, le bateau a très peu souffert pendant le Vendée Globe, il n’y a donc pas eu de grand chantier à mener ».


Nouvelle saison, nouvelles couleurs 
Si le Groupe Newrest, spécialiste du catering, reste fidèle au marin, il sera désormais associé à Brioche Pasquier qui le rejoint en tant que partenaire titre. Originaire du Maine et Loire, tout comme Fabrice Amedeo, la société a souhaité renforcer sa présence à ses côtés après d’heureux débuts communs sur le Vendée Globe. "C’est une grande satisfaction pour moi de voir que tous les partenaires engagés à mes côtés poursuivent l’aventure, car la Matmut continue également à me soutenir," confie le skipper.


Reprise des navigations
Place maintenant à la navigation et aux entraînements en vue d’une saison qui passera par l’ArMen Race à La Trinité-sur-Mer, port d’attache de Newrest-Brioche Pasquier, et par une participation à la 13ème Transat Jacques Vabre. Les objectifs sont très clairs : « J’ai beaucoup progressé sur mon premier Vendée Globe et mon objectif est de consolider mes acquis à l’échelle d’une transatlantique, avec un co-skipper confirmé. Je sais que j’ai un vrai travail à faire sur la performance pour continuer à apprendre. Tout cela évidemment en prenant soin de toujours partager un maximum avec la terre ».


Programme 2017 :
ArMen Race : du 25 au 28 mai en équipage
Transat Jacques Vabre : départ le 5 novembre

Par la rédaction
Source : Rivacom