mercredi 3 mai 2017

Sponsoring / Vincent Riou intéressé par l'actuel Sodebo, le skipper se tourne vers le circuit Ultim

Depuis son incroyable record autour du globe, Thomas Coville avait annoncé le lancement de la construction d'un nouvel Ultim' pour une mise à l'eau fin 2018. L'actuel Sodebo Ultim', ex Géronimo, cherche donc acquéreur après la Route du Rhum. Ce jour, Vincent Riou confirme son intérêt pour le Tour du Monde 2019 en solitaire et le maxi trimaran Sodebo actuel. Habitué au monocoque, le skipper de PRB souhaite repartir pour de nouvelles aventures. Si le dernier Vendée Globe s’est arrêté brutalement pour PRB et Vincent Riou suite à un choc avec un OFNI, la déception a laissé la place désormais à l’envie de regarder l’avenir. Un avenir qui se conjugerait sur trois coques pour le marin. 


Crédit : E Allaire


Vincent Riou fait route vers l’Ultim sans PRB
Vincent Riou, qui a déjà pris le départ de quatre Vendée Globe, se lance aujourd'hui dans un projet sur le circuit Ultim.  « Il y a deux choses qui me stimulent d’un point de vue sportif. C’est le Vendée Globe car y retourner une nouvelle fois serait un formidable défi. Et il y a aussi le circuit Ultim. 

Le circuit Ultim m’intéresse beaucoup car j’aime le multicoque que j’ai pratiqué par le passé notamment sur le circuit ORMA et puis il y a cette course en solitaire autour du monde qui aura lieu en 2019. C’est un gros challenge. C’est extrêmement enthousiasmant sportivement et je souhaite vraiment faire partie de ces pionniers. 

J’ai donc choisi de m’engager dans cette voie pour l’instant et je mets toute mon énergie et tout mon temps actuellement pour rassembler autour de moi l’entreprise ou les entreprises qui voudront m’accompagner dans ce nouveau territoire de communication » explique Vincent Riou.


Cherche partenaires
"Juste après son arrivée du Tour du Monde, Thomas (Coville) m’a proposé de récupérer son bateau." Le Breton cherche donc un partenaire pour ce nouveau projet. Si PRB ne figurera pas sur la coque du trimaran, c’est parce que l’histoire de la société vendéenne s’écrit sur le Vendée Globe et « nulle part ailleurs » selon Jean-Jacques Laurent qui soutient totalement la démarche de Vincent Riou.

« C’est un sportif complet et une personnalité hors norme. Nous comprenons son envie de changer de circuit car la voile est un terrain d’expression multiple et nous ne pouvons que l’encourager dans cette démarche. Si son projet réussit, ce que nous lui souhaitons, il sera alors temps pour nous de voir avec qui nous ferons le prochain Vendée Globe » précise Jean-Jacques Laurent.


PRB et le Vendée Globe 2020 sans Vincent Riou
Jean-Jacques Laurent, Président de PRB, affirme sa volonté de voir PRB au départ du prochain Vendée Globe en 2020. «L’histoire de l’entreprise est très liée au Vendée Globe et il n’y a pas de raison que cela s’arrête. » 

Mais pas question de faire construire un nouveau bateau. Le plan VPLP/Verdier mis à l’eau en mars 2010, prendra un troisième départ du Vendée Globe, toujours sous les couleurs de PRB. « Nous connaissons le potentiel de ce bateau. Nous y apporterons certainement des modifications pour le rendre encore plus compétitif mais pour l’heure, rien n’est arrêté. Nous prenons notre temps et nous réfléchissons à tout cela avec Vincent qui connait parfaitement le bateau et est très à l’écoute de la technologie. Il est et restera de toute façon notre conseiller sur ces questions » poursuit Jean-Jacques Laurent.

Vous conseille : Ultim' / Un nouveau maxi Sodebo pour Thomas Coville en 2019 (ITW)

http://www.scanvoile.com/2017/01/ultim-un-nouveau-maxi-sodebo-pour.html


par la rédaction
Source : PRB