samedi 10 juin 2017

La Solitaire / Ils ont quitté Gijon, en route pour Concarneau : "Il ne faudra pas péter les plombs !"

La deuxième étape de La Solitaire s'est élancée cet après-midi de Gijon, cap sur Concarneau. Départ retardé en raison de l'absence de vent. Au programme, une sortie des côtes espagnoles qui s’annonce extrêmement laborieuse, et une dorsale anticyclonique à éviter au milieu du golfe de Gascogne plombé par trois zones interdites. Le tir d’un missile prévu lundi au large des côtes bretonnes perturbera les plans lors de la remontée vers la Chaussée de Sein.


Credit : A.Courcoux


Trois zones interdites
Cet essai en mer a pour conséquence l’installation de trois zones interdites qui parsèment le parcours de plus de 350 milles vers la pointe Bretagne : les routages, déjà incertains, ne savaient plus où donner de la tête.


Un peu de patience
C’est à 16h09 que les skippers s’élançaient au près dans une brise de Nord-Ouest cinq nœuds directement vers la bouée Radio France mouillée au vent, à trois milles et demi.

Auteur d’un remarquable départ, Gildas Mahé (Action Contre la Faim) s’imposait en bout de ligne, même s’il devait effectuer un petit bord breton pour parer la bouée : il virait rapidement tandis que Anthony Marchand (Ovimpex-Secours Populaire) et Pierre Leboucher (Ardian) dans son sillage prolongeaient un peu plus le bord tribord amures.


Calme plat cette nuit
Au coucher de soleil, le thermique va s’écrouler pour laisser place à un calme plat. Et celui-ci devrait durer toute la nuit ! Car l’arrivée du vent liée à la dorsale açorienne ne fera effet qu’en fin de matinée dimanche avec un flux de Nord à Nord-Ouest d’une dizaine de nœuds. Le dilemme sera alors de choisir le bord favorable, non plus pour aller directement à la Chaussée de Sein, mais en zigzagant entre les nouvelles zones interdites.


Ils racontent
Nicolas Lunven (Generali) 1er au classement général
« Ce sera une étape longue dans du petit temps avec des conditions aléatoires. Il va falloir être bon dans ces conditions compliquées. Ce ne sera pas simple. On ne pourra pas beaucoup dormir, il faudra être aux réglages. On risque d’avoir une flotte qui fait le yoyo, donc il faudra rester zen et ne pas péter les plombs ! »


Sébastien Simon (Bretagne Crédit Mutuel Performance) 3ème
« Ce sera la plus longue des étapes de cette Solitaire ! Je ne sais pas trop à quoi m’attendre à vrai dire. Je sais que ce sera fatiguant d’entrée de jeu avec une première nuit blanche. La météo est complètement indécise. Au final, on va un peu subir ce qu’il va se passer. Je pense que certains vont tenter des choses. Moi ce n’est pas mon objectif. Je vais rester au contact avec les autres et me battre avec les leaders. »


Passage à la bouée Radio France :
1-Gildas Mahé (Action Contre la Faim) à 16h42
2-Adrien Hardy (Agir Recouvrement)
3-Pierre Leboucher (Ardian)
4-Damien Cloarec (Saferail) à 16h43
5-Tanguy Le Turquais (Nibelis)

Zones interdites

Par la rédaction
Source : Rivacom