mercredi 7 juin 2017

La Solitaire / "J’ai fermé les yeux et c’est passé", Sébastien Simon sur le podium de la première étape !

La première étape de la 48e édition de la Solitaire Urgo – Le Figaro s’annonçait redoutable, et elle l’a été ! Les écarts monstres au classement provisoire laissent peu de chance de revenir pour certains. Sébastien Simon, le skipper Bretagne – CMB Performance, a fait preuve d’une belle maîtrise tout au long du parcours, décrochant une troisième place à Gijon avec un écart de 28 minutes sur le vainqueur Nicolas Lunven. Débriefing.



Crédit : A Courcoux

Les mots de Sébastien Simon à l'arrivée
« Bizarrement, je n’ai jamais eu l’impression d’être complètement dans le coup mais j’ai été constant. Le bateau allait bien et, de mon côté, je n’ai jamais rien lâché. Au final, je m’en tire plutôt bien. 

Nous avons vraiment eu des conditions de bûcheron. J’avoue avoir été surpris par la puissance du front qui nous est passé dessus. Plusieurs fois, je me suis vraiment demandé ce que je faisais là. 

La première nuit, même si je n’ai pas toujours été au bon endroit, ma vitesse m’a sauvé. Pareil au portant. Ensuite, dans le vent fort, tout le monde a mis le petit spi tandis que moi j’ai gardé le grand. J’ai fermé les yeux et c’est passé.

J’ai navigué à ma manière. De toutes les façons, je ne voyais pas les autres. Je ne pouvais, cependant, pas lâcher la barre. C’était vraiment chaud. Pour virer, j’étais obligé de le faire avec le ballast sous le vent. C’était un peu n’importe quoi mais j’ai continué à me battre. Pareil lorsque le jour s’est levé.

 Derrière, il y avait de gros clients, comme Charlie Dalin et Yann Eliès. C’est bien de les avoir mis derrière ».


Vous conseille : La Solitaire / Première victoire d'étape pour Nicolas Lunven, écarts importants à Gijon (ITW-classement)

http://www.scanvoile.com/2017/06/figaro-victoire-detape-pour-nicolas.html#.WTfzsmiLSM8


par la rédaction
Source : Rivacom