jeudi 1 juin 2017

Multi50 / Belle entrée dans la classe pour Armel Tripon avec Réauté : "On a trouvé les manettes"

Armel Tripon réalise une belle entrée dans la classe Multi50. Pour ses trois premières compétitions en trimaran 50 pieds, le skipper transfuge du Class40 et de l'IMOCA fait parler la poudre, bien au-delà de ses espérances : vainqueur du Tour de Belle-Ile, et dernièrement vainqueur de l’ArMen Race. Difficile d’imaginer meilleure arrivée !


Credit : P.Bouras

La victoire était au bout pour RÉAUTÉ CHOCOLAT sur l'Armen Race. Quels enseignements tirez-vous de cette troisième course ?
Armel Tripon : « On apprend et on progresse à chaque sortie. Je reste humble d’autant que j’ai avec moi un équipage de gars qui connaissent vraiment bien le multicoque et tirent tous vers le haut. Au près, on a pu constater qu’on allait vite. On a même une bonne capacité à faire du cap, par rapport aux autres bateaux, ce qui est plutôt bien. On sait que notre bateau est un peu plus faible dans les relances, qu’on redémarre moins vite dans les transitions... Mais on travaille sur nos points faibles. 

 On a d'ailleurs beaucoup progressé sur les manœuvres, notamment sur les virements de bord, où on a senti un gain énorme. Nous avons changé notre chronologie, notre process, et je crois que nous avons trouvé le truc. 

Sur cette course, on a vu qu’on était dans le coup dès les premiers milles, qu’on avait la bonne vitesse. On gagne en connaissance du bateau et en confiance à chaque sortie, à chaque entraînement, à chaque course. 

Nous ne partions pas favoris sur l’ArMen Race car Erwan (Le Roux) et Lalou (Roucayrol) connaissent le Multi50 depuis des années, alors que nous débarquons tout juste. Pour l’instant on a tout bon, ça encourage ! On a trouvé des manettes pour faire marcher le bateau. »


Difficile d’imaginer meilleure arrivée dans une classe !
« Arriver comme ça et jouer d’entrée avec les meilleurs, c’est magnifique ! Je mentirais si je ne disais pas que c’est déjà une énorme satisfaction. Ça valide aussi le choix du bateau et les travaux de cet hiver, les foils, etc. Ça montre qu’on ne s’est pas beaucoup trompés a priori. Il reste bien sûr beaucoup de travail pour affiner, mais il est clair que c’est très motivant de constater que nous sommes sur la bonne voie. »


Quel est le programme des semaines à venir ?
« Nous récupérons le foil tribord cette semaine et les premières navigations avec les deux foils vont commencer la semaine prochaine. Je vais naviguer en double en version large aussi, avec mon entraîneur Tanguy Le Glatin : on a encore beaucoup de sujets à voir, notamment sur le pilote automatique. 

Ensuite, on commencera à se préparer pour le Record SNSM (fin juin à St Nazaire) où nous serons cinq Multi50 au total. Ce sera une belle fête, d’autant que nous arriverons pendant The Bridge.»

Vous conseille : Multi50 / Armel Tripon passe sur trois coques, Réauté et ses foils mis à l'eau

http://www.scanvoile.com/2017/04/multi50-armel-tripon-passe-sur-trois.html#.WSxcdWjhDIU


Par la rédaction
Source : J.Cornille