jeudi 6 juillet 2017

Transat Jacques Vabre / Bernard Stamm rejoint Lionel Lemonchois sur Prince de Bretagne (ITW)

Le 5 novembre prochain, Lionel Lemonchois prendra le départ de la Transat Jacques Vabre à la barre de son trimaran Prince de Bretagne. Et à ses côtés ? Bernard Stamm. Les deux hommes se connaissent bien, équipiers lors du Trophée Jules Verne à bord d’Orange 2 mené par Bruno Peyron. 


Credit : DR


Une trentaine de transats
Lionel Lemonchois et Bernard Stamm s’associent aujourd’hui à bord du Maxi80 Prince de Bretagne (catégorie Ultime) sur la prochaine édition de la Transat Jacques Vabre. A eux deux, ils comptabilisent une trentaine de transats, une douzaine de tours du monde et dix participations à la Transat Jacques Vabre. Un duo de caractère qui se mesurera à Gitana17 et Sodebo Ultim'. 

« Bernard et moi avons partagé un tour du monde sur Orange 2, en 2005. Nous étions dans le même quart. J’avais eu énormément de plaisir à naviguer avec lui », explique Lionel Lemonchois, qui apprécie autant l’homme que le marin. « Bernard affiche un nombre impressionnant de circumnavigations. C’est un type qui n’a pas froid aux yeux et c’est un excellent solitaire. C’est quelque chose qui compte sur une épreuve telle que la Jacques Vabre parce qu’une course en double, c’est avant tout une course avec deux solitaires sur un même bateau. Chacun doit savoir gérer le bateau seul », précise le skipper du Maxi80 Prince de Bretagne.


"Une chance unique"
Bernard Stamm connait très bien les grands multicoques. En janvier dernier, il a signé un Trophée Jules Verne avec le temps canon de 40 jours 23 heures, 30 minutes et 30 secondes à bord d’IDEC Sport aux côtés de Francis Joyon. Il avait déjà été auparavant de ceux d’Orange 2 avec Bruno Peyron puis de Groupama 3 avec Franck Cammas. « Ce qui est un peu nouveau pour moi cette fois, c’est que ce sera en équipage réduit. Ce sera donc une expérience de plus et je suis vraiment content. C’est quelque chose de presque inespéré pour moi », commente de son coté Bernard Stamm.


Du fil à retordre
« Cette fois, si on parvient à se glisser sur le podium, ce sera largement bien », annonce le skipper de Prince de Bretagne dont la monture va avoir du fil à retordre face à la flotte nouvelle génération des Ultime, mais qui compte bien sur son expérience et celle de son co-skipper pour, peut-être, créer la surprise au Brésil.

Il faudra patienter un peu avant de commencer les entraînements. Bernard Stamm est aligné sur le Tour Voile, avec le Diam 24 Cheminées Poujoulat.

Ultime / Le Maxi 80 Prince de Bretagne à l'eau en août prochain, objectif Transat Jacques Vabre

http://www.scanvoile.com/2017/06/ultime-le-maxi-80-prince-de-bretagne.html#.WV02WYjhDIU


par la rédaction
Source : Rivacom