vendredi 28 juillet 2017

Ultim / Chantier studieux pour MACIF avant le tour du monde de François Gabart

De retour à Port-La-Forêt mi-juillet, Macif doit désormais activer le mode solitaire après The Bridge. La période estivale est donc l’occasion pour François Gabart, le skipper, et ses hommes de procéder à quelques ajustements avant l’échéance majeure de 2017 : la tentative de record autour du monde en solitaire. 


Crédit : E Allaire

Chantier les pieds dans l'eau
Depuis le départ de The Bridge le 25 juin dernier, le trimaran MACIF n’a pas eu le temps de souffler. Deux traversées de l’Atlantique et plus de 7 000 milles plus tard, le multicoque a retrouvé son port d’attache.

S’il n’a pas quitté son élément aquatique, l’équipe technique est quand même à pied d’œuvre pour préparer la grande échéance de l’automne prochain. « Le bateau restera tout l’été dans l’eau car il n’y a pas d’intervention à faire sur la plateforme, explique Fred Bérat, le boat captain. En revanche, toutes les pièces ont été démontées et nous procéderons à une vérification complète de chacune d’entre elles ».

Aucune innovation n’est donc à prévoir cet été sur le trimaran MACIF, il s’agit avant tout d’un chantier de fiabilisation. « Le bateau a répondu à nos attentes en termes de performance. Nous allons donc garder la base de ce que nous avions jusqu’à présent et faire en sorte que techniquement tout se déroule pour le mieux sur le tour du monde. »


Navigations fin août
De son côté, François Gabart reprendra la navigation à bord du trimaran MACIF dès la fin du mois d’août. Une volonté de la part du skipper qui souhaite rapidement reprendre ses marques en solitaire avant d’entamer sa période de « stand-by » qui débutera le 22 octobre.

Par la rédaction
Source : Macif