mercredi 2 août 2017

Mini / Première étape de la Transgascogne à bon port, Ian Lipinski et Clarisse Cremer vainqueurs

Hier mardi se sont succédées les premières arrivées de la première étape de la 16e édition de la Transgascogne. Si Ian Lipinski (Griffon.fr) s’est imposé sans souci chez les Proto Solo grâce à une avance suffisamment conséquente acquise lors des premières 30 heures de course, derrière les cartes ont été redistribuées dans les dernières longueurs. En Série, la victoire revient à Clarisse Cremer.


Credit : M.Robin

Une fin de parcours à suspense
« J’ai géré ma course un peu comme sur un gros bateau, c’est-à-dire que j’ai vraiment fait en sorte de tout anticiper au mieux. J’ai ainsi fait très peu de manœuvres, contrairement à d’habitude où je m’énerve et où je les multiplie, ce qui ne sert jamais à rien. Cette fois, j’ai été économe et bien dans les bons timings », a commenté Ian Lipinski, le vainqueur de cette première manche chez les Proto Solo qui a avalé les 245 milles du parcours entre les Sables d’Olonne et Avilés en 1 jour et 23 heures, devançant ainsi le Suisse Simon Koster (888 – Eight Cube Mojo) d’un peu plus de 3 heures.

Ce dernier a, pour sa part, longtemps bataillé avec les Pogo 3, leaders chez les bateaux de Série, avant de faire le break dans les derniers milles. Reste qu’il a dû cravacher dur pour distancer Erwan Le Draoulec (895 – Emile Henry) et Clarisse Crémer (902 – TBS).

Très accrocheurs, tous deux se sont retrouvé à la lutte sur la fin. Le match a finalement tourné à l’avantage de la jeune femme alors qu’il avait pourtant été dominé par le Lorientais qui comptait encore 2,2 milles d’avance sur sa concurrente à dix milles de l’arrivée ce mardi. « La fin de course a vraiment été un cauchemar pour moi. Je me suis retrouvé scotché et je me suis fait exploser en une heure de temps. Forcément, j’arrive frustré et hyper déçu », a commenté Erwan Le Draoulec qui concède 1 heure et 1 minute à sa rivale.


Des écarts de quelques secondes
Malgré tout, le jeu reste très ouvert. Derrière lui, Germain Kerveleo (913 – Astrolabe Expéditions), Tom Dolan (910 – Still seeking a sponsor), Jonathan Chodkiewiez (335 – Tasty Granny), Pierre Chedeville (887 – Blue Orange Games – Fair Retail) et Charly Fernbach (869 – Mahi-Mahi) sont arrivés en l’espace de trois minutes seulement !


Déclarations des vainqueurs 
Ian Lipinski, skipper de Griffon.fr, premier Proto Solo à Avilès : 
« Je suis content parce que même si les conditions n’ont pas forcément été propices à mon bateau, j’ai quand même été assez rapide. J’ai toutefois vraiment accéléré hier, lorsque le vent est un peu monté. Là, j’ai fait très peu de manœuvres, contrairement à d’habitude où je m’énerve et où je les multiplie, ce qui ne sert jamais à rien. 

Par ailleurs, j’ai pu tester mon nouveau spi dans des bonnes conditions et je suis content de ce que j’ai vu, ce qui est plutôt bien en vue de la Mini Transat. Le bateau est clairement prêt pour faire la traversée. La toute fin de course, dans la pétole, n’a pas été facile. Mais bon, c’est le jeu. A l’approche des côtes espagnoles, c’est quelque chose qui arrive assez souvent. »


Clarisse Crémer, skipper de TBS (902), première Série Solo : 
« C’est chouette ! Je suis super contente ! J’ai un peu de mal à réaliser parce que j’ai longtemps été deuxième. Il se trouve que j’ai réussi à doubler Erwan (Le Draoulec) à la fin. J’ai eu beaucoup de hauts et de bas. Il faut vraiment que je travaille là-dessus ! (Rires). En tous les cas, je suis contente. J’ai fait à la lettre ce qu’avait dit le coach, en essayant d’aller vite et ça a bien marché, même si j’ai encore du mal à ne pas être influencée par ce que font les autres. »

Retrouvez la cartographie ici

Par la rédaction
Source : M.Robin