dimanche 17 septembre 2017

Figaro / C'est parti pour la Douarnenez Fastnet Solo, Alexis Loison et Nicolas Lunven aux avant-postes

La baie de Douarnenez s'est parée de ses plus beaux atours pour ce départ de la Douarnenez Fastnet Solo. Les 19 solitaires engagés sur le final du Championnat de France Elite de Course au Large se sont élancés à 16 heures dans un vent de nord-ouest modéré. Retour sur les premières heures de course. 


Crédit : F Van Malleghem


D’emblée Adrien Hardy (Agir Recouvrement) et Alexis Loison (Custo Pol) prenaient le meilleur départ en milieu de ligne, tandis qu’un petit groupe composé de Tanguy Le Turquais (Nibelis), Nicolas Lunven (Generali), Xavier Macaire (Groupe SNEF) et Alan Roberts (Sea Cat Services) choisissaient le côté bâbord de la ligne dans l’optique d’aller chercher les effets de côte le long de l’île Tristan. Une option payante dans un premier temps, jusqu’à ce que sous un nuage, le vent ne rééquilibre les débats. A ce petit jeu, Xavier Macaire et Alan Roberts, qui avaient été les plus radicaux dans leurs choix, payaient l’addition à la bouée de dégagement en enroulant la marque dans les derniers.


Alexis Loison, Adrien Hardy, Gildas Mahé (Les Perles de Saint-Barth), Tanguy Le Turquais, Damien Cloarec (Saferail), tel était l’ordre de passage à l’issue du parcours côtier devant la plage des Sables Blancs à Tréboul. Dès lors, la flotte se divisait en deux groupes distincts, les leaders choisissant de rester le long des falaises du cap Sizun, quand un deuxième groupe tentait crânement sa chance en décidant de tirer des bords le long de la presqu’ile de Crozon. Le cap de la Chèvre sera donc le juge de paix de cette première escarmouche.


Pour autant, la hiérarchie établie au sortir de la baie de Douarnenez pourrait rapidement être mise à mal. La flotte devra en effet tout d’abord composer avec une bascule progressive des vents au secteur nord. Mais surtout, les concurrents devraient aborder le chenal du Four contre le courant et attendre la renverse aux alentours de 22 heures. Dans ce type de configuration, la tête de flotte devrait être la première à buter contre le jusant et on pourrait bien assister à un regroupement généralisé. De quoi pimenter le jeu avant d’aborder la traversée de la Manche.


Top 10 à 18h30
1 CUSTO POL - A Loison
2 GENERALI - N Lunven
3 LES PERLES DE ST BARTH - G Mahé
4 AGIR RECOUVREMENT - A Hardy
5 GEDIMAT - Th Chabagny
6 SAFERAIL - D Cloarec
7 SATECO - B Dutreux
8 OVIMPEX SECOURS POPULAIRE - A Marchand
9 SKIPPER MACIF 2015 - Ch Dalin
10 NIBELIS - T Le Turquais

Source : Douarnenez Fastnet