jeudi 5 octobre 2017

Mini / Ian Lipinski et Rémi Aubrun aux avant-postes de la Mini Transat au large de Lisbonne

Au large de Lisbonne, la flotte de la Mini Transat commence à se recentrer après avoir massivement tiré un bord vers le sud-ouest. Erwan le Mené (Rousseau Clôtures) a repris sa route vers le large. Le navigateur morbihannais a dû être victime d’une avarie pour être obligé de faire route vers des eaux plus calmes. Au final, son débours est de 40 milles sur la tête de flotte. En série, Rémi Aubrun (Alternative Sailing – Constructions du Belon) a choisi de faire cavalier seul. Ce soir, l’écart latéral avec Erwan Le Draoulec (Emile Henry) est de plus de 50 milles.


Crédit : Ch Breschi


Petits bobos et gros tracas
Antoine Cornic (Destination Île de Ré), privé de pilote, est obligé d’affaler quelques heures par jour pour pouvoir se reposer. Cédric Faron (Marine Nationale) et Camille Taque (Foxsea Lady) ont de gros problèmes d’énergie. Lina Rixgens (Mini Doc) a cassé la barre de liaison de ses deux safrans. Slobodan Velikic (Sisa 2) fait de façon évidente route vers la terre. La direction de course a dérouté un bateau accompagnateur pour identifier la nature de son problème, mais le navigateur croate n’a pas demandé d’assistance.

Pendant ce temps, à La Corogne, les deux éclopés s’affairent pour réparer leur mât et repartir au plus vite. Ils devraient recevoir dès demain matin, la visite d’un commando composé d’anciens coureurs, de copains, qui spécialiste en stratification, qui détenteur de nouveaux haubans, qui homme à tout faire de bonne volonté…

C’est en revanche terminé pour Luca Sabiu (Vivere la Vela). En proie à des soucis techniques récurrents depuis le départ, le navigateur italien a déclenché sa balise de détresse la nuit dernière. Il a été hélitreuillé jusqu’à La Corogne par la Marine espagnole. A lire, ici.


Classement à 17h (TU+2)
Prototypes
- 1 Ian Lipinski – Griffon.fr – à 677,6 milles de l’arrivée
- 2 Arthur Léopold-Léger – Antal XPO - à 20,6 milles
- 3 Simon Koster –Eight Cube Sersa –à 25,1 milles
- 4 Romain Bolzinger – Spicee.com - à 36,4 milles
- 5 Aurélien Poisson – TeamWork –à 41,6 milles

Séries
- 1 Rémi Aubrun – Alternative Sailing – Constructions du Belon - à 723,4 milles de l’arrivée
- 2 Erwan Le Draoulec – Emile Henry – à 2,4 milles
- 3 Clarisse Crémer – TBS à 9,9 milles
- 4 Yannick Le Clech – Dragobert - à 9,9 milles
- 5 Tanguy Bouroullec – CERFRANCE - Kerhis - à 14,7 milles

Source : Effets mer