lundi 23 octobre 2017

Multi50 / Qualification en poche pour Lalou Roucayrol et Alex Pella, bientôt le départ pour la Jacques Vabre

Lalou Roucayrol et Alex Pella ont validé lundi dernier leur parcours de qualification pour la Transat Jacques Vabre. Cette semaine, les deux hommes partiront en convoyage vers Le Havre, d’où sera donné le 5 novembre le départ de la Jacques Vabre. Ils font le point à moins de deux semaines de l’échéance.


Credit : V.Olivaud / Team Arkema Lalou Multi

Moins de navigations que les autres
Lalou Roucayrol et Alex Pella ont leur ticket d’entrée pour la Transat Jacques Vabre. Le 16 octobre à la mi-journée, le duo d’Arkema a bouclé son parcours de qualification de 48 heures au départ et à l’arrivée de Port-Médoc. Cette navigation très complète, alternance de petits airs puis de bonnes brises, a permis au tandem de se mettre dans le bain.

« Nous étions vraiment dans un rythme de course, avec notamment beaucoup de manœuvres de nuit sur une mer formée », raconte Lalou Roucayrol. « Le retour était particulièrement tonique et nous avons parcouru 250 milles en 10 heures. Le bateau est sain et très marin, y compris dans les conditions difficiles. Avec Alex, nous aurons moins de navigations en commun que les autres mais cela ne me fait pas peur. »


Beaucoup d'informations à assimiler
Alex Pella poursuit : « En peu de temps je dois assimiler beaucoup d’informations mais c’est justement ce qui m’amuse dans la course au large. Mes expériences passées sur les grands multicoques sont précieuses. Le Multi50 Arkema est très fun, nerveux, une vraie mobylette. La contrepartie, c’est que le bateau est plus humide et inconfortable que les maxi trimarans que je connais. Mais je commence à avoir le « feeling » au niveau de la conduite et des réglages. »

Arrivé sur le projet Arkema il y a à peine deux mois, suite au forfait pour blessure de Karine Fauconnier, Alex Pella apprend vite. Le timing s’accélérera prochainement pour le duo franco-espagnol qui amarrera son Multi50 au plus tard le vendredi 27 octobre au Havre. Il se tient prêt à partir en convoyage dès ce lundi.


Par la rédaction
Source : MA Prestation