mardi 3 octobre 2017

Transat / Malgré Irma, Saint-Barthélemy accueillera l’arrivée de la Transat AG2R LA MONDIALE 2018

Il y a quelques semaines, l’île de Saint-Barthélemy se réveillait dévastée après le passage de l’ouragan Irma. Le phénomène qui s’est abattu sur la terre d’accueil de la Transat AG2R LA MONDIALE a été incroyablement puissant et a engendré des dégâts considérables. Michel Magras, Sénateur de Saint-Barthélemy, a exprimé la volonté très claire d’accueillir, comme prévu, l’arrivée de la course en mai prochain. 


Credit : A.Courcoux

« Nous avons beaucoup de choses à reconstruire sur notre île. Nous sommes déjà au travail pour que notre île puisse redémarrer le plus vite possible l’ensemble de ses activités. Il n’a jamais été question de ne pas accueillir l’arrivée de la Transat AG2R LA MONDIALE en mai prochain. Mais je crois que c’est important de l’annoncer officiellement, notamment pour nos amis marins, » explique le sénateur.


Pour Mathieu Sarrot, Directeur des évènements OC Sport PENDUICK, cette 14e édition aura bien évidemment une symbolique toute particulière : « Au sein de l’organisation, nous avons été, comme les marins et les partenaires de la Transat, particulièrement touchés par les désastres causés par le passage d’Irma. Nous souhaitons apporter tout notre soutien à la population de Saint-Barthélemy et souhaitons que cette édition soit placée sous le signe de la solidarité pour les Saint-Barth qui ont toujours été au cœur de l’événement. Nous savons qu’ils traversent des heures très difficiles mais nous sommes confiants sur leur capacité à faire renaitre leur île de manière encore plus forte, comme ils l’ont déjà fait en 1995 après le passage du cyclone Luis ».



Nicolas Hénard, Président de la FFVoile :
« J’encourage vivement les figaristes à s’inscrire pour l’édition 2018 de la Transat AG2R LA MONDIALE. Après l’annonce officielle du Sénateur Magras qui assure sa volonté d’accueillir comme traditionnellement l’arrivée de la Transat, il n’y a aucune hésitation à avoir. Cette édition sera une manière de prendre part à l’élan de solidarité envers les îles qui ont souffert du passage de l’ouragan IRMA et de participer à la vie qui va reprendre peu à peu à Saint-Barthélemy. »


Yannig Livory, Président de la Classe Figaro Bénéteau :
« La Transat AG2R LA MONDIALE est un véritable pilier de notre calendrier. C’est un incontournable. Elle sera cette année largement ouverte aux amateurs. Nous allons avoir pour l’année prochaine un championnat de France conséquent. Notre souhait est de conforter le dynamisme de la classe avant l’arrivée du Figaro Bénéteau 3 et cela passe par la présence d’une belle flotte au départ de la Transat. »

Par la rédaction
Source : Effets Mer