samedi 21 octobre 2017

ITW / Départ demain de la première étape de la Volvo Ocean Race, Charles Caudrelier et son équipe racontent

Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng a présenté son équipage pour la première étape de la Volvo Ocean Race. Ce dimanche 22 octobre à 14h00, les sept équipes engagées dans cette 13e edition largueront les amarres pour rejoindre Lisbonne, en allant contourner l’île de Porto Santo à Madère. Les marins embarqués à bord du VO65 Dongfeng racontent. 


Crédit : E Stichelbaut



Charles Caudrelier, skipper
« Bien sûr, je ressens de la pression parce que c'est un moment très important mais je suis aussi beaucoup plus confiant que lors de la dernière édition.

En 2014, nous ne savions pas comment nous allions performer. Nous avions des marins chinois qui débutaient et qui sont devenus aujourd’hui de vrais professionnels. Aujourd'hui, je pense avoir ma dream team. Nous avons des marins issus du monde entier et, au cours des derniers mois, nous avons réussi à construire quelque chose de fort entre nous, en confiance et avec un grand respect mutuel.

Maintenant, nous devons réussir à nous battre et à rester forts même si ce ne sera pas tous les jours facile pendant ce long marathon. Tout peut arriver et le niveau de la compétition est si élevé que nous devons garder en tête que nous allons traverser des moments difficiles. »

Pascal Bidégorry, navigateur
« Je suis heureux que la course commence vraiment, nous avons travaillé dur pour être prêts. Tu ressens toujours une pression de l’extérieur et sur la Volvo Ocean Race tu peux perdre ou gagner tous les jours donc l’essentiel est de réussir à rester focus sur la performance et sereins pendant huit mois ce qui est quelque chose de dingue quand on y pense. »

Jérémie Beyou
 « C'est forcément moins stressant pour moi. Tu partages le stress entre les autres membres de l'équipage et c’est une mission qui se porte à plusieurs. Je suis sûr que c'est une situation différente pour Charles en tant que skipper. Je suis impatient d'y aller parce je ne l'ai jamais fait auparavant et ce sera une grande expérience. Donc, il y a cette excitation de bizuth de participer à cette épreuve magique. » ITW complète, ici

Marie Riou
« J'éprouve deux sentiments. Le premier c’est l'excitation. J’ai hâte que la première étape commence, de quitter le ponton et de naviguer en course. L'autre partie de moi a peur parce que je n'ai navigué que sept jours d’affilée sur le bateau jusqu'à présent. Dans quelques jours, je commencerai à découvrir ce qu'est vraiment le monde de la course au large. »

Carolijn Brouwer
« Je ne peux être plus heureuse, c'est vrai ! Ce type de navigation mixte me convient parfaitement. Avec Dongfeng Race Team, je suis vraiment à l'aise. En tant que fille sur un bateau principalement masculin, je me sens partie intégrante de l'équipage. Il n'y a aucune différence, nous sommes juste une équipe et un groupe qui vise les mêmes objectifs et nous allons tenter de faire aussi bien que nous pouvons. »

Stuart Bannatyne
« Il y a eu plus de courses d'entraînements et de qualifications que toutes les autres éditions auparavant. Les équipes ont eu de très bonnes occasions de se tester et nous avons déjà pu voir des favoris se détacher mais, au final, la course commence vraiment demain. »


L'équipage de la première étape
Charles Caudrelier (skipper),
Pascal Bidégorry (navigateur),
Stuart Bannatyne (chef de quart),
Daryl Wislang (chef de quart),
Jérémie Beyou (piano),
Marie Riou (régleur),
Carolijn Brouwer (régleur),
Jack Bouttell (n°1),
Chen Jinhao ‘Horace’ (n°1)


Franck Cammas se jette à l'eau
Pour cette première étape, Franck Cammas se prêtera au jeu du Leg Jumper sur Dongfeng. Vainqueur de l’édition 2011-2012, avec dans son équipe Charles Caudrelier, est venu apporter tout son soutien au bateau chinois.




Retrouvez le team Dongfeng en vidéo [En], ici


Par la rédaction
Source : J Huve