vendredi 3 novembre 2017

Mini Transat / OFNI et cétacé, Erwan Le Mené et Arthur Léopold-Léger subissent, Ian Lipinski en tête

Après deux jours de course dans cette deuxième étape de la Mini-Transat, la flotte recense un certain nombre de bobos. Pour certains, il n’y a rien d’irrémédiable et les réparations devraient pouvoir se faire en mer. D’autres concurrents vont devoir envisager une escale avant de tenter le grand saut sur l’Atlantique. C'est le cas d'Arthur Léopold-Léger et Erwan Le Mené.


Credit : Ch.Breschi


Avaries pour Erwan Le Mené et Arthur Léopold-Léger
Ils sont trois à déplorer des avaries de safran, Arthur Léopold-Léger (Antal – XPO), 2e de la première étape en proto, qui compte réparer à Mindelo. Timothée Bonavita (Prism) dispose d’un safran de rechange et va tenter de procéder au changement en mer tandis que Erwan Le Mené (Rousseau Clôtures) signalerait vouloir se diriger vers Dakar, ce qui signifie au bas mot, un détour de plus de 200 milles.

Thibault Michelin (Eva Luna) aurait lui aussi subi un choc avec un OFNI, mais sa vitesse semble indiquer qu’il est sous contrôle.


Ian Lipinski et Rémi Aubrun en tête
Les hommes et femmes de tête profitent d’un vent un peu plus soutenu pour continuer de pousser les feux de leur machine. Ian Lipinski (Griffon.fr) conforte petit à petit sa position en tête de flotte. Seuls Jorg Riechers (Lilienthal) et Andrea Fornaro (Sideral) résistent, mais leur positionnement beaucoup à plus l’ouest ne plaide pas en leur faveur.

En série, Rémi Aubrun (Alternative Sailing – Constructions du belon) résiste toujours, mais il est clairement sous la menace de Tanguy Bouroullec (Kerhis – Cerfrance) et de Cédric Faron (Marine Nationale) auteur d’une superbe trajectoire qui lui a permis de se hisser dans le trio de tête.


Pointage le 3 novembre à 16h 
Prototypes
1 Ian Lipinski (Griffon.fr) Andrea Fornaro (Sideral) à 2495,2 milles de l’arrivée
2 Jorg Riechers (Lilienthal) à 11,1 milles
3 Andrea Fornaro (Sideral) à 17,4 milles
4 Patrick Jaffré (Projet Pioneer) à 37,3 milles
5 Arthur Léopold-Léger (Antal – XPO) à 44,6 milles

Série
1 Rémi Aubrun (Alternative Sailing – Constructions du Belon) à 2534,4 milles de l’arrivée
2 Tanguy Bouroullec (Kerhis – Cerfrance) à 7,5 milles
3 Cédric Faron (Marine Nationale) à 15,6 milles
4 Clarisse Crémer (TBS) à 16,1 milles
5 Erwan Le Draoulec (Emile Henry) à 16,6 milles

Par la rédaction
Source : Effets Mer