dimanche 12 novembre 2017

Transat Jacques Vabre / Sodebo Ultim s'envole, Gitana 17 à la peine, fin du suspense demain midi (HF)

Passé sous la barre des 500 milles de l'arrivée cet après-midi, Sodebo Ultim' connaît ses dernières heures de mer. En ce septième jour de course, la hiérarchie reste inchangée et Sodebo consolide même son avance sur Gitana 17. Après 4 000 milles de course, les deux Ultimes restent au coude à coude, avec actuellement un avantage certain du trimaran mené par Thomas Coville et Jean Luc Nélias. Le duo positionné plus à la côte a su distancer ses poursuivants. Au classement de 16h, Sodebo compte 42,2 milles d'avance sur le maxi Edmond de Rothschild. La Transat Jacques Vabre sacrera son vainqueur demain dans la matinée (HF). 


Crédit : Y Riou


Redoubler de vigilance
"Gitana allait plus vite que nous dans la Manche. On a l’impression qu’ils ont roulé leur gennaker au large des Canaries, qu’ils ont lofé pendant quelques heures et depuis ils n’ont pas la vitesse qu’on attendait. Mais même avec leur souci technique, ils vont à la même vitesse que nous. 

Le contrôle c’est tout le problème. Si tu vas à la même vitesse, avec un même bateau d’une même classe, là tu fais du contrôle. Là on ne sait pas… est-ce qu’on fait du contrôle ou est-ce qu’il va aller plus vite? Est-ce qu’on privilégie la meilleure trajectoire? Comme il te suit et qu'il a ta position toutes les heures, cela laisse peu d’opportunité et tout peut arriver. 

Donc je n’en dirai pas trop. Ca s’annonce très technique, on va garder nos intentions pour nous. A l’heure de la communication et du numérique, on se tait. A la fin, on sait qu'il n’y aura pas de vent et ce sera pétole le matin, avec sans doute une arrivée au près",  relate Jean Luc Nélias.

La nuit prochaine, pas question d'espérer dormir sur les deux grands bateaux. En approchant de la terre, ils vont retrouver le trafic maritime, avec de nombreux bateaux de pêche. Il faudra redoubler de vigilance. L’activité orageuse qui se développe au large de Recife intensifiera l’attention à bord et pourra impacter les stratégies de ce match race sous haute tension. A l'approche de Bahia, ils devront chercher les risées sans se faire piéger par les zones de molle.


Même son de cloche côté Gitana 17
« Il peut se passer encore beaucoup de choses... il y a des grains au large du Brésil et la proximité de la côte complique aussi le jeu. Au-delà de ça, il y aura pas mal de changements de conditions de vent jusqu'à l'arrivée, donc il faut être vraiment réactifs et dessus, » racontait Thomas Rouxel.

L'arrivée dans la baie de Salvador de Bahia est programmée aux aurores demain matin, heure locale, soit midi heure de Paris.


Classement de 16h Ultime Dimanche 12 novembre
1 Sodebo Ultim' à 441,3 milles de l'arrivée
2 Maxi Edmond de Rothschild à 42,2 milles du leader
3 Prince de Bretagne à 1 018,4 milles du leader

par la rédaction
Sources : Sodebo - Gitana Team