jeudi 9 novembre 2017

Ultime / Gitana 17 rétrograde, Sodebo Ultim' prend les commandes de la Transat Jacques Vabre

Changement de leader sur la Transat Jacques Vabre. Alors que Gitana 17 menait bon train la flotte depuis le début de cette Transat, Sodebo Ultim crée une petite surprise. Cette nuit, Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont pris les commandes. En début d'après-midi, ils comptent plus de 60 milles d'avance. Prince de Bretagne est, quant à lui, de retour dans la course après avoir réparé aux Açores.


Crédit : V Curutchet

Depuis hier, Sodebo évoluait dans l’Ouest du maxi Edmond de Rothschild, plus loin de la route directe mais vers des vents plus favorables qui lui concèdent aujourd’hui une avance de plus de 60 milles.

Dans le rétroviseur de Gitana 17 depuis lundi, Sodebo est resté sur sa ligne stratégique et a opté pour une trajectoire plus à l’Ouest qu'Edmond de Rothschild. Face à des vents mollissants, Sébastien Josse et Thomas Rouxel ont été contraints d’empanner pour revenir dans une zone plus favorable à la vitesse.

Thomas Coville et Jean-Luc Nélias ont donc réussi leur compromis entre vitesse et positionnement sur l’échiquier Atlantique. L’équilibre entre vitesse et trajectoire est clé pour se placer avant le passage du Pot au Noir ce week-end. Le vent va mollir dans la journée, passant de 15 à 10 nœuds.


Sebastien Josse, skipper de Gitana 17 : 
« Thomas et Jean-Luc ont joué un joli coup météo qui explique aujourd'hui qu'ils soient en tête de la course. Après le passage des Açores nous avions le choix entre empanner plusieurs fois ou passer sous J0 (grand gennaker). Compte tenu de notre position à ce moment-là, nous avons opté pour les empannages et une navigation sous J1 (génois) qui devait nous permettre de gagner en longitudinale. Sodebo a fait le choix inverse en se décalant dans l'Ouest pour glisser. 

Notre choix ne s'est pas avéré payant, loin de là. Non seulement l'état de mer dans la nuit de mardi à mercredi ne nous a pas permis d'exploiter comme prévu notre choix de voile et notre rencontre avec un grain sans vent a enfoncé le clou. Au final, c'est Thomas et Jean-Luc qui ont tiré le bon bord et aux vues des conditions météos qui se présentaient devant nos étraves nous avons dû hier soir empanner à 90 ° de la route pour nous éloigner des côtes africaines et des zones de molles annoncées dans notre sud. 

C'est toujours dur comme décision mais les fichiers du soir étaient très clairs. Il faut parfois savoir perdre un peu pour ne pas complètement hypothéquer la suite des évènements. » 


Prince de Bretagne de retour dans la course
C’est finalement un peu plus tard que prévu, aux alentours de 7 heures ce jeudi, que Lionel Lemonchois et Bernard Stamm sont arrivés sous le vent de Santa Maria aux Açores. Ainsi à l’abri, les deux hommes ont pu lancer l’opération de remplacement de la drisse de grand voile.

Le skipper du Maxi80 Prince de Bretagne a ainsi hissé son co-équipier en tête de mât afin d’installer une nouvelle drisse. Les deux acolytes ont pu repartir vers 13 heures et filent désormais vers le Sud à plus de 27 nœuds de moyenne. Les voilà de retour aux affaires avec une monture à 100% de ses capacités.


Classement Ultime à 12h :
1 SODEBO ULTIM
2 MAXI EDMOND DE ROTHSCHILD à 65,45 milles du leader
3 PRINCE DE BRETAGNE à 848,95 milles du leader

Sources : Sodebo Voile - Prince de Bretagne- T.Combot Seta