mardi 14 novembre 2017

Volvo Ocean Race / Premier à l'équateur, Dongfeng en pôle position, rattrapé par Mapfre et Vestas

Dongfeng skippé par Charles Caudrelier a été le premier des sept bateaux engagés dans la Volvo Ocean Race 2017-18 à franchir l'équateur. Toujours en tête de la flotte au neuvième jour de cette deuxième étape entre Lisbonne et Cape Town, Dongfeng Race Team a franchi la fameuse ligne hier matin aux alentours de 09:40 UTC. 


Crédit : J Lecaudey


 « C'est la même histoire depuis le début, » déclare Charles Caudrelier. « Nous continuons notre bras de fer avec MAPFRE. La bonne nouvelle est que nous avons eu un bon nuage ce matin qui nous a aidés à faire un petit gain. Depuis le début, chaque fois que nous prenons un petit avantage, la flotte revient avec les nuages. Dans le Pot-au-Noir c'était pareil - MAPFRE nous a presque dépassés dans un nuage. Mais, à coup sûr, ce Pot-au-Noir a été le plus facile que je n'ai jamais traversé. »

« Nous aurions préféré avoir un peu plus d’avance sur nos proches concurrents en entrant dans l’hémisphère Sud, » ajoute Marie Riou « On se mesure de près par contre, sur les angles, les vitesses, et cela nous pousse à aller le plus vite possible. On se concentre dans le détail pour tirer le meilleur du bateau. Avec MAPFRE et Vestas, nous pourrions du coup créer un peu d’écart avec le reste de la flotte, à voir… »

Contrairement à l'édition précédente, cette fois, les bateaux n'auront pas besoin d'enrouler Fernando de Noronha (archipel brésilien situé à 220 milles nautiques au large de Fortaleza), retiré du parcours cette année, pour laisser carte blanche à la flotte.


Étape 2 – Lisbonne à Cape Town – 13/11/17 à 13h00 GMT
1. Dongfeng Race Team 🇨🇳 C.Caudrelier, 3 606 milles de l'arrivée
2. MAPFRE 🇪🇸 X.Fernández, 2,9 milles du leader
3. Vestas 11th Hour Racing 🇺🇸 C.Enright, 9,7 milles
4. Team Brunel 🇳🇱 B.Bekking, 10,6 milles
5. Team AkzoNobel 🇳🇱 S.Tienpoint, 17,9 milles
6. Turn the Tide of Plastic 🇫🇲 D.Caffari, 52,1 milles
7. Sun Hung Kai/Scallywag 🇭🇰 D.Witt, 61,6 milles

par la rédaction
Sources :  Dongfeng - Volvo Ocean Race