vendredi 1 décembre 2017

ITW / "Les flotteurs sont prêts à être greffés," Thibault Vauchel Camus fait le point sur son Multi50

Il devait prendre part à la Transat Jacques Vabre mais la construction du Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP a pris du retard. Impossible donc pour Thibault Vauchel Camus de s'aligner au départ le 5 novembre dernier. Le nouveau trimaran à foils devrait sortir du chantier ENATA à Dubaï vers la mi-janvier 2018. Il ralliera la France par cargo avant d’attaquer la saison avec en point d'orgue la Route du Rhum. Vidéo.




Thibaut Vauchel-Camus, chef d’orchestre du projet et futur skipper, rentre de 12 jours passés au chantier. Après un bref arrêt parisien pour le Nautic de Paris, il repartira dès le 5 décembre. Il raconte.


Point chantier du Multi50 Solidaires En Peloton – ARSEP 
"Nous avançons fort sans se précipiter. Les bras de liaison sont assemblés à la coque centrale. Les aménagements intérieurs ont été installés. Les flotteurs sont prêts à être greffés. Nous travaillons sur la mise en place du cockpit, des postes de manœuvre et le câblage électronique. Tout est en train de se mettre en connexion. Nous sommes dans la phase d’ajustement. Nous attendons notre dérive et les safrans d’ici peu. Nous avons aussi assemblé le mât qui était arrivé en deux parties au chantier."


Dernière ligne droite
"Je vais être beaucoup sur place à Dubaï. Je repars le 5 décembre pour 18 jours de chantier. Mi-janvier, on entrera dans la phase finale avec la mise à l’eau, les tests statiques et les premiers essais en mer avant de mettre le voilier sur un cargo pour la France."



Crédit : Th Vauchel

par la rédaction
Source : TB Press