mercredi 20 décembre 2017

PRB s'engage sur la Golden Globe Race avec Philippe Péché

"Un départ des Sables d’Olonne ne pouvait se faire sans qu’un bateau porte les couleurs de PRB !" Jean-Jacques Laurent, Président de PRB, a annoncé que l’entreprise serait présente au départ du prochain Vendée Globe en 2020 mais d’ici là, on retrouvera PRB sur les océans avec le skipper Philippe Péché qui se lance dans l’Aventure Golden Globe Race.



Credit: 2018 Golden Globe Race/PPL


Ecrire un chapitre complémentaire
Le départ de la course sera donné aux Sables d’Olonne en juillet prochain. Pour Jean-Jacques Laurent, et alors que PRB est implantée à la Mothe Achard, il n’était pas question de laisser filer l’opportunité d’un nouveau Tour du Monde à la Voile en solitaire. La route de Jean-Jacques Laurent a croisé celle de Philippe Péché, prétendant au départ. A 56 ans, Philippe est bien connu des pontons même s’il a passé une bonne partie de sa vie aux antipodes, en Australie. Avec son Rustler 36, le marin pense parcourir 600 milles par semaine. Il projette d’effectuer son tour du monde en moins de 275 jours !

« On met la technologie de côté et on porte encore plus haut la dimension d’aventure. C’est tout cela qui nous plait dans le Golden Globe. Et puis, un départ des Sables d’Olonne ne pouvait se faire sans qu’un bateau porte les couleurs de PRB ! Nous avions souhaité mettre notre projet 60’ en sommeil quelque temps pour revenir quelques mois avant le prochain Vendée Globe, soutenir Philippe est donc une belle opportunité d’écrire un chapitre complémentaire de l’histoire de PRB avec les tours du monde » explique Jean-Jacques Laurent.


Le Golden Globe est arrivé à propos
Deux fois vainqueur du Trophée Jules Verne aux côtés de Bruno Peyron, Philippe Peché a participé trois fois à la Coupe de l’America. 300 000 milles, voilà à peu près ce que le marin a parcouru à bord de multiples voiliers.

 « Je voulais faire du solo après avoir fait beaucoup d’équipage. Il n’y avait pas beaucoup de possibilités. Le Vendée Globe demande trop d’investissement, le Figaro nécessite au moins 10 ans de pratique pour être au top, une transquadra est trop courte… Bref le Golden Globe est arrivé à propos. C’est exactement ce que je cherchais : une course exceptionnelle. Cela me plait de réapprendre des gestes oubliés comme la navigation astronomique, de régler mon bateau sans jamais m’appuyer sur un pilote automatique. Ce n’est vraiment pas une course banale. Il y a une autre dimension dans tout cela » raconte Philippe Péché.


Biographie et Palmarès de Philippe Péché :
56 ans
Gréeur, importateur d’accastillage
Trois Tour du Monde à bord de Team Adventure en 2001, Orange I en 2003 et Orange II en 2005
Double détenteur du Trophée Jules Verne avec Bruno Peyron en 2003 et 2005
Trois participations à la Coupe de l’America sur France 3 en 1983, Challenge France en 1986 et BMW Oracle en 2008
Double champion du monde avec Rod Davis et Edmond de Rothschild
Trois participations à la Rolex Fastnet Race, une victoire en 1983 sur Diva
Quatre participations à la Sydney Hobart, une victoire en 2010 sur PACA
Multiple transatlantiques en multicoques

Vous conseille : Golden Globe Race / 23 skippers attendus au départ du Tour du Monde 2018 aux Sables d'Olonne

http://www.scanvoile.com/2017/12/golden-globe-race-tour-monde-sables-olonne.html

Source : Effets Mer