jeudi 1 février 2018

IMOCA / La Fabrique au chaud, un chantier foils pour le monocoque d'Alan Roura

"Cette entrée en chantier foils est un moment qu’on attendait depuis le jour où le projet est reparti avec La Fabrique et les autres partenaires," se réjouit Alan Roura. Le 30 janvier, le monocoque du jeune skipper suisse a retrouvé sa place au chaud, dans le hangar de La Fabrique Sailing Team à Lorient La Base. Au menu de ces quatre à cinq mois de chantier : optimisations, allègement et greffe de foils sont au programme en vue de la Route du Rhum 2018.


Crédit : Ch Breschi

«Je suis très content de mon équipe, c’était la première fois pour presque tout le monde que nous procédions à ces manoeuvres avec ce bateau-là, et tout s’est déroulé impeccablement,» racontait le skipper au moment de la sortie d'eau. Les premières semaines du mois de février verront démarrer les premiers travaux de structure sur la coque de La Fabrique en vue d'un allégement global du bateau. Suivront ensuite les modifications des puits destinés à recevoir les foils et diverses autres modifications relatives à l’ajout de ces nouveaux appendices.


"On passe désormais la seconde"
« Cette sortie d’eau est un cap important, elle marque un tournant dans notre projet. Ce chantier foils va devenir le quotidien de toute l’équipe pendant plus de quatre mois, avec des modifications majeures apportées au bateau, c’est véritablement le début du nouveau projet d’Alan et La Fabrique. Si on pouvait considérer la Transat Jacques Vabre comme un tour de chauffe, on passe désormais la seconde vers l’objectif final qu’est le Vendée Globe. Tout reste à faire, mais cette fois, on y va ! » explique Laëtitia Brière, chef de projet.

C’est donc totalement revisité et doté de foils que l'IMOCA La Fabrique retrouvera son élément, d’ici quatre à cinq mois. La remise étant prévue courant juin 2018.

par la rédaction
Source : A Mouraud