dimanche 11 février 2018

ITW / Enda O’Coineen en route vers les Sables pour boucler son Vendée Globe : "C’est l’ambition d’une vie "

"Je faisais, en novembre 2016, partie des « Dreamers » du Vendée Globe. ces coureurs non professionnels qui saisissent l’opportunité de la course pour accomplir leurs rêves. Le mien s’est interrompu avec le démâtage dans l’océan Indien." Enda O’Coineen, coureur malheureux du dernier Vendée Globe, est reparti le 26 janvier dernier avec pour ambition de boucler la boucle. Ce (re)Tour du Monde s'effectue à bord du voilier « Le Souffle du Nord – Team Ireland », l'IMOCA de Thomas Ruyant remis à flot en Nouvelle Zélande après sa très grosse avarie suite à un choc avec un container. ITW.


Credit : S.Lepoutre

Enda O’Coineen, skipper du Souffle du Nord - Team Ireland : « C’est l’ambition d’une vie que je me dois d’achever ! Je faisais, en novembre 2016, partie des « Dreamers » du Vendée Globe, ces coureurs non professionnels qui saisissent l’opportunité de la course pour accomplir leurs rêves. Le mien s’est interrompu avec ce démâtage dans l’océan Indien. J’ai refusé les secours et ai rallié la Nouvelle Zélande par mes propres moyens. L’accueil que j’y ai reçu a été exceptionnel.

Je me suis trouvé côte à côte avec le voilier « Le Souffle du Nord pour le Projet Imagine » skippé par Thomas Ruyant. Cela a été comme un coup de foudre. Après quelques discussions, l’équipe du Souffle du Nord et moi-même avons trouvé un accord et je viens de repartir à bord d‘un superbe voilier, mi-Français, mi-Irlandais. Je me fixerai au jour le jour mes propres objectifs pour parcourir le plus vite possible, en mode course, les 13 000 milles qui me séparent des Sables d’Olonne.

Je pars un peu comme un ambassadeur, à la fois de l’Irlande, avec cette fondation que je préside, Atlantic Youth Trust, et de la France, avec tout ce que Le Souffle du Nord met en place pour m’accompagner et m’encourager. Je remercie les Néo-Zélandais de leur accueil et de leur soutien. Ils ont béni le bateau dans la grande tradition Maori, et je me retrouve complètement dans leur manière de communier avec la Terre et la Mer. »


Pour suivre l'aventure d'Enda O'Coineen, c'est ici

Vous conseille : IMOCA / Après son arrêt sur le Vendée Globe, Le Souffle du Nord reprendra la mer avec Enda O'Coineen - 5 juillet 2017

http://www.scanvoile.com/2017/07/imoca-thomas-ruyant-enda-OCoineen-Vendee-Globe.html#.Wn8SwqjT6M8

par la rédaction
Source : TB Press